Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le mouvement « Nuit debout » commencé sur la Place de la République à Paris, à l’issue des manifestations contre la Loi travail El Khomri du 31 mars, s’étend dans toute la France. Les jeunes ne veulent plus regarder en silence les décisions politiques qui leur promettent un avenir de semi-esclaves du monde de la finance. Ils l’avaient dit dès le premier jour, « Ce soir, on ne rentre pas chez nous. » Un mois plus tard ils sont toujours là. Ce rassemblement pourtant pacifique est percu comme une menace pour le gouvernement qui, faute de leur apporter des réponses d’espoir, laisse le sale boulot à la police avec tous les risques de dérapages qu’on voit déjà. Entre les voyous masqués, sans qu’on sache d’où ils viennent et la police qui frappe sans distinction, le choix du gouvernement qui a déjà prolongé deux fois l’état d’urgence, est de restreindre encore les libertés, comme en témoigne le communiqué de la Préfecture de Police de Paris.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L'Assemblée nationale a adopté mercredi 10 février 2016 le projet de révision constitutionnelle souhaité par François Hollande trois jours après les attentats du 13 novembre, par 317 voix pour, 199

Marcellin Nadeau, le maire du Prêcheur veut rassembler les citoyens et c’est dans cette optique que « Nou Pèp La » a posé les bases d’ « ANKRAJ » ce dimanche 24 avril..

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

Au Conseil des ministres de ce mercredi 5 février 2020, Stanislas Cazelles, administrateur civil hors cla

L'Union des Femmes de Martinique ne se contente pas de la lutte pour les droits des femmes ou contre les discriminations et violences faites à celles-ci.

Lors de cette fameuse soirée du Mardi 28 janvier 2020, n’en déplaise à

Malgré toutes les dénégations du clan PPM et du maire Didier Laguerre, en cette période d’élections municipales, la Ville de Fort-de-Fort-de-France se trouve da

Pages

« < 3 4 5 6 7 »