Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a validé vendredi 5 juin l'arrêt des soins à Vincent Lambert, estimant que sa mise en oeuvre ne violerait pas le droit à la vie du tétraplégique. 

 

Vincent Lambert, âgé aujourd’hui de 38 ans, a été victime d'un accident de la route en 2008, ce qui a provoqué des lésions cérébrales irréversibles. Hospitalisé dans une unité de soins palliatifs au CHU de Reims, il est nourri et hydraté artificiellement.

Son épouse demande depuis des années de le laisser partir dignement, ce que sa mère, Viviane Lambert, a toujours refusé.

La décision de la Cour européenne des droits de l'Homme  (CEDH)  valide la décision rendue par le Conseil d'État le 24 juin 2014, qui avait autorisé l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation artificielles de Vincent Lambert.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

« Pas de panique », « pas de psychose », « la grippe est dix fois plus rapide en terme de contamination »… Nous sommes priés de croire qu’on s’occupe de notre santé.

Le 20 août dernier, le blog "Politiques Publiques" publiait sous le titre « Sargasses : l’appel de Guillaume de Reynal ».

Cette fois c’est une panne majeure du système informatique que dénonce le syndicat des médecins hospitaliers, dans une lettre ouverte à Marisol Touraine, ministre de la

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Si les indignés de la destruction des statues de Victor Schloelcher se comptent à la pelle, on les a peu ou pas du tout entendus pour critiquer l’affiche indigne publié

L'UGTG n'a pas avalé la tisane étourdissante du Préfet de la Guadeloupe, qui a décidé de maintenir le couvre-feu alors que commence le déconfinement ce lundi 11 mai.

Pages

1 2 3 4 5 »