Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Economie

La Cour des comptes a remis au gouvernement son rapport annuel sur la situation et les perspectives des finances publiques. Le gouvernement est invité à mettre en place une vraie cure d’austérité.

« Si la politique mise en œuvre à partir de 2013 (stabilité globale des effectifs, poursuite du gel du point d’indice et réduction de l’enveloppe des mesures catégorielles) est maintenue constante, la masse salariale augmentera encore d’environ 750 millions d’euros par an », soit trois fois plus que « l’objectif du budget triennal 2013-2015 (250 millions) », avertissent les magistrats de la Rue Cambon.

Les hôpitaux déjà malades voient leur cas aggravé par les prescriptions

Comme d’habitude la Cour cible les fonctionnaires. Elle évoque « à titre d’illustration » le non-remplacement d’un départ à la retraite sur trois dans les fonctions publiques territoriale et hospitalière, qui rapporterait 400 millions d’euros par an. Les magistrats redisent leur certitude qu'un recours plus général à la chirurgie ambulatoire permettrait de réaliser jusqu'à 5 milliards d'euros d'économies.

La masse salariale des fonctions publiques territoriale et hospitalière a beaucoup augmenté, mais ces administrations “appliquent parfois des règles de gestion moins strictes que l’État”, déplore la Rue Cambon.

Autre préconisation,  «le gel des effectifs des ministères prioritaires, combiné à la poursuite au même rythme de la baisse des effectifs dans les ministères non prioritaires »,  qui rapporterait 450 millions d’euros.

La Cour des Comptes estime d'autre part, que la hausse de la durée effective du travail dans les administrations « pourrait permettre de diminuer les effectifs sans réduire la quantité et la qualité des services publics rendus ». Elle pourrait prendre des formes diverses : « alignement de la durée effective sur la durée légale, réduction du nombre de jours d'absence (par exemple en rétablissant la journée de carence en cas de maladie), éventuellement augmentation de la durée légale ».

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La Région annonce que le financement du Très Haut débit est acquis.

Le Ti-Punch fait partie du patrimoine national martiniquais, une évidence que n’a pas démenti l’important public venu à l’Habitation Clément vendredi soir pour assister

Les révélations dans l’affaire HSBC et SwissLeaks concernant des millions de dollars cachés dans les banques suisses ont fait la Une de nombreux journaux en France.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Au sein du PPM et parmi les sympathisants, le délire autoritaire de Ser

Les organisations syndycales CDMT CGTM CSTM FO FSU UGTM UNSA USAM, réagissent aux violences policières qui se sont produites devant le

Après les violences policières exercées sur un jeune manifestant, Kéziah Nuissier,  frappé violement par plusieurs gendarmes,

Maître Raphaël Constant, ne cache pas qu'il est un avocat militant. Il le précise. Dans les salles d'audience ou en dehors, il est connu pour sa liberté de parole.

Pages

1 2 3 4 5 »