Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les Martiniquais ont exprimé leur solidarité au peuple palestinien pendant qu'Israël commettait des crimes de guerre à Gaza,  en massacrant des centaines de civils. Au moment où un cessez le feu a été signé entre les Palestiens et l'occupant israélien, Shafik Ibrahim, remercie les Martiniquais pour leur soutien sans cesse renouvelé.

MERCI AUX MARTINIQUAIS ET MARTINIQUAISES

Au moment où la population Palestinienne voit ses souffrances allégées, où le cessez-le-feu met ses enfants à l’abri des bombardements massifs, la communauté Palestinienne de Martinique tient à remercier chaleureusement la population Martiniquaise pour la solidarité exprimée à son égard. Ce n’est pas d’aujourd’hui que votre soutien se manifeste. Vous étiez deja à nos côtés :

  • en 1956, lors de l’invasion israélienne et franco-britannique de l’Egypte après la nationalisation du canal de Suez;
  • en 1967, lors de l’agression israélienne contre l’Egypte, la Jordanie et la Syrie;
  •  en 1982, lors de l’invasion israélienne du Liban, qui a donné lieu au massacre de Sabra et Chatila;
  • en 2006, lors de l’agression israélienne contre le Liban;
  • en décembre 2008 - janvier 2009, lors de l’agression israélienne contre Gaza;
  • en 2012, lors de la deuxième agression israelienne contre Gaza;
  • et en 2014, lors de la dernière agression en date d’Israël contre Gaza.         
       

Cette dernière épreuve que nous avons supportée a été particulièrement dramatique.

73.OOO soldats israéliens, avec leurs chars  blindés, ont agressé la bande de GAZA  où vivent 1.800.000 personnes. Cette partie de la Palestine occupée qui compte 386 KM2, (le tiers de la Martinique), a été pilonnée jour et nuit, par mer et par terre, pendant 51 jours.                           

Rien n’a été épargné: des quartiers entiers ont été littéralement anéantis,  la plupart du temps sur les têtes de leurs habitants. Les infrastructures sont totalement détruites: stades, crèches, jardins, terrains nus, universités, hôpitaux, administrations, l’eau potable, l’électricité à 90%, le système de traitement des eaux usées,  les réservoirs de gasoil, les deux seules églises de Gaza, la majorité des mosquées, les écoles gérées par les Nations Unis (même si les représentants de l’ONU ont avisé le gouvernement Israélien,  parfois à 33 reprises, de la présence de civils qui y avaient trouvé refuge après le bombardement de leur domicile). Le bilan est tragique : 2 153 morts, sans compter ceux qui pourraient encorese trouver sous les décombres, et plus de 10 500 blessés, dont 99% de civils, en majorité femmes et enfants ! Des destructions morales et matérielles immenses. La puissance occupante, elle, a perdu 3 civils, dont 1 immigré, 1 arabe, et 1 juif, ainsi qu’une soixantaine de soldats morts et 150 blessés.

Pour couvrir son agression, l’armée israélienne, avec le soutien actif des médias occidentaux, a organisé une campagne massive de désinformation. Son but serait soi-disant de protéger sa population innocente et inoffensive contre des tirs de roquette. Israël n’agirait que dans le cadre du droit à la défense.

La vérité c’est qu’Israël est une puissance  colonialiste qui, au mépris du droit international et de nombreuses résolutions de l’ONU qui la condamnent:

  • impose au peuple palestinien un blocus qui le prive de l’accès aux médicaments, aux aliments, aux matériaux de construction, interdit aux pêcheurs d’exercer leur activité normalement ;
  • détruit les plantations et les citernes, chasse les palestiniens de leurs terres pour installer ses colons;
  • pratique des massacres quotidiens, et de plus grande ampleur  de manière cyclique, pour terroriser et éradiquer la population palestinienne  (depuis 1948, dont les tristement célèbres massacres de Deir Yassin en 1948, puis de Kafer Quassem en 1956, ainsi que Sabra et Chatila en 1982, pour n’en citer que quelques un).  Régulièrement, entre ces grandes offensives, Israël pratique des assassinats prétendus ciblés.
  • Opprime  la population et lui inflige quotidiennement des humiliations. Les prisons de l’occupant détiennent actuellement, le plus souvent sans charge et sans procès, 7000 personnes, dont un grand nombre de femmes et d’enfants.

 L’objectif de l’extrême droite et de l’armée israélienne est d’éliminer les Palestiniens de leur terre pour réaliser ce qu’ils appellent « Le Grand Israël » sur la base d’une théorie appelée le SIONISME. Les défenseurs de ce projet mènent une campagne mondiale pour faire croire qu’il s’agit pour des juifs persécutés de rentrer sur leurs terres originelles. La vérité est que ceux qui veulent accaparer les terres des Palestiniens,  qui vivent en Palestine depuis des millénaires, sont des immigrés qui, même s’ils ont adopté la religion juive, n’y ont aucune racine, aucun antécédent.

Malgré la désinformation massive faite par des médias contrôlés par les sionistes,  c’est seulement la complicité  de puissances occidentales qui permet à cet état terroriste de poursuivre ses exactions. Sur toute la planète, les peuples manifestent pour exprimer leur condamnation de la barbarie de l’armée israélienne et leur soutien au peuple Palestinien. Partout dans le monde, des juifs humanistes et pacifistes dénoncent l’extrémisme de l’Etat israélien et refusent que les agressions soient faites en leur nom.

A titre d’exemple, l’Union Juive-Francaise pour la Paix déclare:

            “Tant que l’Etat d’Israël ne sera pas comptable de sa politique illégale d’occupation, des violations du droit international et des nombreux crimes de guerre, une paix fondée sur l’égalité des droits sera impossible.

L’UJFP considère que le respect des droits du peuple palestinien, tous ses droits, y compris le droit au retour des réfugiés, et la réparation des torts causés à ce peuple, sont des conditions indispensables pour une solution réellement pacifique et durable au Proche Orient.” (http://www.ujfp.org/spip.php?article66)

Quant aux juifs americains antisionistes et pour la paix au Moyen-Orient:

            “327 survivants du holocauste et leurs descendants, réunis sous le International Jewish Anti-Zionist Network (IJAN), ont publié une déclaration condamnant l’agression israélienne actuelle sur Gaza et appelant à la levée du blocus et au boycott économique, culturel et académique d’Israël.

"En tant que juifs survivants et descendants de survivants et victimes du génocide nazi nous condamnons catégoriquement le massacre des palestiniens à Gaza et l’actuelle occupation et colonisation de la Palestine historique", indique la déclaration. Le document a été publié dans le New York Times en réponse à l’annonce faite par le survivant du holocauste Elie Wiesel dans le même journal et dans laquelle il a comparé le Hamas aux Nazis.

"Nous sommes écœurés et scandalisés par la manipulation de notre histoire par Elie Wiesel sur ses mêmes pages afin de justifier l’injustifiable : l’effort israélien pour détruire Gaza et le meurtre de plus de 2000 palestiniens, dont plusieurs centaines d’enfants. Rien ne justifie le bombardement des abris de l’ONU, des maisons, des hôpitaux et des universités", ajoutent les signataires de la lettre ouverte.” (http://www.huffpostmaghreb.com/2014/08/24/survivants-holocauste-boy_n_5704325.html?utm_hp_ref=algeria)

Pour la première fois, des plaintes et des enquêtes sont posées contre Israël  dans les institutions internationales pour crime de guerre et crime contre l’humanité.

Le cessez-le-feu imposé à la puissance occupante va permettre d’alléger le blocus. Même s’il n’est pas question de se faire des illusions quant aux  intentions des dirigeants sionistes, même s’il faut déplorer la lourdeur des sacrifices consentis,  la résistance du peuple Palestinien  et la solidarité des peuples du monde ont été payantes.

La Communauté Palestinienne exprime aux Martiniquais et Martiniquaises et à tous ceux qui ont manifesté leur soutien sa profonde gratitude.

 Fort-de-France le 01/09/2014

Pour la Communauté Palestinienne de Martinique,

Shafik IBRAHIM

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Ils sont jeunes, souriants, ils sont contents de revenir à la maison où ils retrouveront leur famille.

L’information était apparue sur le Net, suivie de démentis.

Pendant que dans le monde, les manifestations de solidarité avec le peuple palestinien remplissaient les rues ce samedi 9 août, huit Palestiniens ont encore été tués à

Nous apprenons ce matin à la lecture du site Bondamanjak, que "Cette nuit, la Synagogue de Schœlcher a été vandalisée. Une croix gammée a été taguée sur son portail."

Israël continue le génocide à Gaza avec la complicité active des Etats Unis et celle tout aussi indigne de la France.

La lecture du journal anglais « Dailymail » de ce lundi 4 août 2014, frappe de stupeur.

Gideon Levy, né en 1953 à Tel-Aviv, est un journaliste et écrivain israélien.

Dans la même rubrique...

TOKYO, Japon (AFP) - Un vol American Airlines de Séoul à Dallas a été forcé de faire un atterrissage d'urgence à Tokyo ce mercredi matin, aprè

Un grand groupe Afro Américain de New York a annoncé qu’il sera l'hôte du prochain sommet de la  Commission des réparations de la Communauté des Caraïbes  (CARICOM), au début de cette année.

Si la Martinique n'a pas encore réussi à attirer les touristes Allemands, ce n'est pas parce que le pays est inconnu là-bas.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Pour ce deuxième jour du Biguine Jazz festival, le public n’a pas boudé son plaisir et il l’a montré.

Pour sa 16ème édition, le Festival Biguine Jazz a offert au public venu nombreux hier samedi 11 août à l’Hôtel Batelière, un spectacle époustouflant.

Martinique Transport l'a annoncé, les bus du TCSP transporteront des passagers dès ce lundi 13 août 2018.

Les Députés de Martinique Jean-Philippe Nilor, Josette Manin et Serge Letchimy ont signé la motion de censure présentée par les groupes parlementaires Nouvelle Gauche,

Le Parc Naturel Régional n'évoque pas la zénitude, loin de là. Depuis l'arrivée à sa tête du conseiller exécutif Louis Boutrin, le climat reste perturbé.

Pages

1 2 3 4 5 »