Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les leaders de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) ont condamné les attaques terroristes perpétrées vendredi à Paris, qui ont fait plus d’une centaine de morts et de très nombreux blessés.

À Trinidad-et-Tobago, le Premier ministre, Dr Keith Rowley, a décrit les attaques comme «innommables», ajoutant que « le reste du monde est également saisi par le choc, la tristesse et l'indignation. »

Perry Christie, chef du gouvernement des Bahamas a déclaré qu’avec la communauté internationale, il exprime ses profonds regrets pour la perte des vies dans ces fusillades horribles à Paris. « Nous condamnons ces actes barbares dans les termes les plus forts. Nous adressons nos condoléances aux familles des victimes », a déclaré Christie, ajoutant que Nassau est « prêt à travailler avec nos alliés de la CARICOM et de la communauté internationale pour lutter contre ce terrorisme. »

Le gouvernement jamaïcain a condamné les attentats terroristes impitoyables et barbares contre la France.  «Nous avons le cœur brisé face à ces actes lâches de terreur qui ont ciblé les jeunes de la ville de Paris provoquant la mort de plus de 120 innocents, hommes, femmes et enfants et fait de nombreux blessés. »

Le Premier ministre Portia Simpson Miller a déclaré dans un communiqué : « Nous réitérons notre condamnation absolue du terrorisme sous toutes ses formes et manifestations et renouvelons notre engagement à lutter contre ce fléau, en coopération avec la communauté internationale. La nation jamaïcaine veut lutter pour la défense des valeurs universelles de la vie, pour la liberté et la paix.  Nous sommes solidaires avec le Gouvernement et le peuple de France et adressons nos plus sincères condoléances aux familles endeuillées. »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La Région Martinique réagit après des articles de presse, sur la nomination de Fred Célimène, Directeur du CEREGMIA, au Conseil d’Administration de l’IMSEPP, en

Le « Comité Citoyen Marine Déwô » qui s’est constitué dès l’annonce de la venue de Marine Le Pen en Martinique pour son « opération

Les Martiniquais appellent inquiets les radios. La panique gagne les automobilistes bloqués dans des embouteillages, pires que ce qu’ils rencontrent tous les jours.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »