Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Un groupe de militants du MIM a signé une lettre ouverte pour condamner les quelques élus de la CTM qui, après le scandale du Chlordécone, ont fait « le choix d’infliger à la population Martiniquaise une nouvelle situation d’empoisonnement » en choisissant « la possibilité du raccordement de la chaudière de l’usine du Galion à la centrale électrique ALBIOMA. » Ces militants qui ont pris le temps  de la réflexion depuis la séance plénière du 20 décembre  2017 affirment sans détours : « Cette décision inique trouve pour notre malheur le soutien masqué du Président de l’Assemblée de même que celui du Président du Conseil Exécutif puisque malgré leur soi-disant profond désaccord, le hasard a voulu que chacun ait su user de stratégie pour arriver aux mêmes fins. Ainsi lors du vote concernant le branchement de la chaudière à la centrale électrique ALBIOMA, le président de l’assemblée a préféré ne pas prendre part au vote. Quand au président de l’exécutif, il était tout simplement absent. »

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L'Assemblée nationale a approuvé une loi abolissant formellement la peine de mort au Surinam, pays membre de la Communauté des Caraïbes (Caricom).

Le Premier ministre, de Trinidad-et-Tobago, Kamla Persad-Bissessar, s’est déclarée préoccupée par la menace du terrorisme, non seulement pour son pays, mais pour toute

Le groupe a été lancé sur Facebook par quelques indignés et il a gonflé rapidement, au fils des jours.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

« < 1 2 3 4 5 »