Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Un groupe de militants du MIM a signé une lettre ouverte pour condamner les quelques élus de la CTM qui, après le scandale du Chlordécone, ont fait « le choix d’infliger à la population Martiniquaise une nouvelle situation d’empoisonnement » en choisissant « la possibilité du raccordement de la chaudière de l’usine du Galion à la centrale électrique ALBIOMA. » Ces militants qui ont pris le temps  de la réflexion depuis la séance plénière du 20 décembre  2017 affirment sans détours : « Cette décision inique trouve pour notre malheur le soutien masqué du Président de l’Assemblée de même que celui du Président du Conseil Exécutif puisque malgré leur soi-disant profond désaccord, le hasard a voulu que chacun ait su user de stratégie pour arriver aux mêmes fins. Ainsi lors du vote concernant le branchement de la chaudière à la centrale électrique ALBIOMA, le président de l’assemblée a préféré ne pas prendre part au vote. Quand au président de l’exécutif, il était tout simplement absent. »

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le maire de la ville du Lamentin, Pierre Samot,  est à 80 ans le candidat le plus âgé en Martinique, pour ces élections municipales de mars 2014. Ce dissident communiste élu depu

L'arrivée en Martinique de Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l' Energie, était annoncée pour le 15 août.

Une délégation du MIR (Mouvement Internationale pour les Réparations) et du CNR - Martinique (Comité National pour les Réparations) est actuellement à Antigua, à l’invitation de la Commission

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Élections ou pas les brigades financières continuent à fouiller dans les magouilles politiques qui pourrissent le pays…

La Martinique va bientôt accueillir pour la première fois de son histoire une femme, au poste de Procureur de la République.

C’était Samedi 25 avril à Fort-de-France, le rassemblement condu

En grève depuis une semaine, les lycéens en classe de 2BTS MHR Management en Hôtellerie-Restauration du Lycée Nord Caraïbe de Bellefontaine ne savent plus à quel saint se vouer, face au lourd silen

Le Galion retire de la vente, de facon immédiate, du sucre venu d'ailleurs pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Le Martiniquais découvre à cette occasion que son sucre n’est pas s

Pages

1 2 3 4 5 »