Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les citoyens peuvent se sentir rassurés en lisant le communiqué du syndicat CGT de la Police, qui condamne les violences policières. Le constat est là, elles deviennent de plus en plus inquiétantes.  Sous la pression d’autres syndicats qui cherchent toujours à la minimiser ou à la justifier, les ministres de l’Intérieur, de Pasqua en passant par Sarkozy ou Valls ont laissé faire. Certains de leurs discours guerriers et intolérants vis-à-vis des minorités n’ont pas, il est vrai, incité à la mesure. La récente agression par des policiers d’un lycéen en grève contre la loi El Kkomri, a de quoi iinterpeller. Le jeune de 15 ans a été frappé violemment au visage et les images ont heureusement envahi les réseaux sociaux, avant d’être reprises par de nombreux médias. Le ministre de l'Intérieur actuel Bernard Cazeneuve, qui s'est dit, choqué, a promis des « des sanctions appropriés. » Le policier a été rencoyé devant le Tribunal correctionnel.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le dossier du CEREGMIA ne finit plus d’occuper l’actualité.

George Pau-Langevin, ministre des outre-mer, a déclaré pour voler au secours du Président de la République, qui n'a pas répondu à la lettre ouverte de Joelle Ursull : «

Nos avons reçu un message de Yann Descas, étudiant à l'Université des Antilles et signataire de la lettre adressée à Serge Letchimy, président de la Région Martinique.

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

L'UGTG n'a pas avalé la tisane étourdissante du Préfet de la Guadeloupe, qui a décidé de maintenir le couvre-feu alors que commence le déconfinement ce lundi 11 mai.

Après des semaines que de nombreux Martiniquais ne reçoivent plus d’eau à leur robinet, sans qu’une solution ne soit trouvée, en cette période de carême et alors que sé

Pages

« < 3 4 5 6 7 »