Parce que nous avons besoin d'une presse libre

GEORGETOWN , Guyana , le 18 février.                                                                   

La CARICOM (Communauté des Caraïbes) a exprimé son inquiétude sur les affrontements qui ont eu lieu au Venezuela ces derniers jours dans le cadre de manifestations.

Dans une déclaration déplorant la mort d'au moins quatre personnes découlant des actes de violence, l'organisme régional a appelé au respect du gouvernement démocratiquement élu.

" Dans toutes les démocraties, les citoyens ont le droit d'exprimer leurs opinions et leurs différences, cependant, cela doit être fait dans le cadre constitutionnel et non pas par des manifestations violentes. Aucune société démocratique ne peut raisonnablement laisser se poursuivre le trouble ou toute subversion injustifiée des institutions démocratiques », a déclaré la CARICOM dans un communiqué publié mardi.

La CARICOM a appelé toutes les parties à prendre les mesures nécessaires et à s'abstenir de toute nouvelle action qui pourrait entraver une résolution pacifique des différends et un retour à la paix et au calme dans le pays .

Mardi , des milliers de manifestants ont envahi les rues de Caracas , la capitale du Venezuela , après l’arrestation du chef de l'opposition Leopoldo Lopez , accusé de fomenter des troubles contre le gouvernement et d’être responsable des violence qui ont entrainé la mort d’au moins quatre personnes.

 

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L’affaire se répétait anbafèy depuis quelques années, Serge Letchimy aurait un projet en or qui prend sa source au Brésil,  où la presse aimait à le qualifier de « pres

Les discussions se poursuivent à Cuba où pour la première fois depuis 35 ans, une délégation américaine de haut rang s’est rendue à la Havane.

Le président de la République du Venezuela, Nicolas Maduro, est arrivé ce jeudi à La Paz pour assister à l'investiture d'Evo Morales comme président de la République bolivienne.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »