Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Jean-Philippe Nilor n'en finit plus de devoir justifier ses faits et gestes, tellement celles et ceux qui se sont habitués à la trahison en politique, ou pire à la pratiquer, conçoivent difficilement qu'un homme politique puisse avoir des convictions et le sens de l'honneur.

Dans un communiqué, le Député et conseiller général de Martinique exprime sa fidélité à son Parti, le MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) et confirme : « Je soutiendrai avec la plus grande loyauté et détermination le candidat de l’équipe investie par mon parti, le M.I.M, dans le cadre d’un rassemblement de toutes les forces capables de nous conduire à la victoire en 2015.

                        

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L’affaire se répétait anbafèy depuis quelques années, Serge Letchimy aurait un projet en or qui prend sa source au Brésil,  où la presse aimait à le qualifier de « pres

Le président de l’ex Conseil Régional, Serge Letchimy, avait décidé de créer un groupement d'intérêt public, pour mettre en oeuvre les Fonds Européens Structurels et d’Investissement (FESI).

Dire que le climat politique actuel en Martinique est détestable, c'est un euphémisme.

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

Pourquoi ces associations d’entreprises demandent seulement aux activistes d’être raisonnables ?

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

Pages

« < 3 4 5 6 7 »