Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Jean-Philippe Nilor n'en finit plus de devoir justifier ses faits et gestes, tellement celles et ceux qui se sont habitués à la trahison en politique, ou pire à la pratiquer, conçoivent difficilement qu'un homme politique puisse avoir des convictions et le sens de l'honneur.

Dans un communiqué, le Député et conseiller général de Martinique exprime sa fidélité à son Parti, le MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) et confirme : « Je soutiendrai avec la plus grande loyauté et détermination le candidat de l’équipe investie par mon parti, le M.I.M, dans le cadre d’un rassemblement de toutes les forces capables de nous conduire à la victoire en 2015.

                        

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Les élections en Guadeloupe comme en Martinique ont laissé deux perdants qui se croyaient déjà élus dès le premier tour.

« La Martinique avance » : on l’a lu et relu le long des routes pendant les six années de gestion de l’ex Conseil Régional, par la majorité PPM et alliés.

On croyait terminés les mauvaises habitudes coloniales quand l'Etat décidait d'expédier les fonctionnaires gênants en poste dans la colonie, vers la Métropole.

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

Le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) a choisi un titre provocateur pour dire le racisme institutionnalisé en France, déjà prouvé par les contrôles au

Philippe Joseph est professeur des Université d’Ecologie, de Biogéographie et de Botanique.

La côte martiniquaise allant des villes de Trinité à Saint-Anne, est incontestablement la plus belle.

Pages

« < 3 4 5 6 7 »