Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Jean-Luc Mélenchon a choisi le Marché de Fort-de-France pour son premier contact avec les Martiniquais. Arrivé dans le pays hier soir, le candidat de « La France insoumise », décontracté, a échangé avec les passants. Il s'est ensuite arrêté devant les stands de plusieurs vendeuses et vendeurs du marché, avec qui il a partagé informations et rires. Nous en avons profité pour lui poser une question, sur cette colonisation positive que nous servent certains candidats. Exemple François Fillon pour qui la colonisation est un  « partage de culture » et Emmanuel Macron qui évoque des « éléments de civilisation. »

 

Le candidat de « La France Insoumise » s’est ensuite promené dans la capitale avant d’aller rencontrer le maire, Didier Laguerre. Dans l'après-midi, il rencontrera le président de l'Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, puis il sera reçu par Claude Lise, le président de l'Assemblée de la CTM. Samedi sa journée sera plus politique, il parlera de son programme lors d’un meeting au Lamentin, à l’Institut Martiniquais du Sport, à 15heures. 

Lisa David

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Nouvellement nommé président de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), le Premier ministre des Bahamas, Perry Christie, prendra la parole à la réunion des pays d’Amérique latine et des Caraïbes, qui

Le Premier ministre de Trinidad-et-Tobago, Kamla Persad Bissessar a annoncé lundi soir un important remaniement de son gouvernement.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le Galion retire de la vente, de facon immédiate, du sucre venu d'ailleurs pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Le Martiniquais découvre à cette occasion que son sucre n’est pas s

Il n'avait échappé à personne aux Antilles ou dans les aut

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Le courage des femmes et hommes politique de Martinique n'est pas leur point fort. A de rares exceptions, les difficultés des citoyens ne les intéressent que le temps des campagnes électorales.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »