Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Pendant que dans le monde, les manifestations de solidarité avec le peuple palestinien remplissaient les rues ce samedi 9 août, huit Palestiniens ont encore été tués à Gaza. Israël continue ses crimes de guerre en massacrant des civils.

Les Martiniquais pour la deuxième fois ont défilé à Fort-de-France pour dénoncer l'occupation de la Palestine, l'arrêt des bombardements et la fin du blocus à Gaza.

 

Les soldats israéliens laissent sur leur passage, les traces de leur racisme dans les rares habitations encore deboutà Gaza.  Sur les murs de leur maison les habitants qui sont revenus pendant la courte trêve, ont découvert des graffitis appelant à leur extermination, des excréments, leur mobilier détruit. Des témoignages démontrent que des Palestiniens qui fuyaient les bombardements ont été tués volontairement.

 Un jeune étudiant français à Sciences-Po, Diego, qui s’est trouvé plongé au cœur du conflit, a été blessé à Jérusalem par l’armée israélienne, il raconte :

« Nous sommes à quelques mètres de l’ambulance, protégés par la foule palestinienne des balles des hommes en noir. C’est à ce moment, à notre gauche, qu’un homme s’écroule. Touché à l’arrière du crâne alors qu’il courait vers l’intérieur de Ras al-Amoud, en direction opposée à l’armée israélienne. Le doute n’est donc plus permis : Tsahal vise les visages, et peu importe que les individus fuient la confrontation. »

 Témoignage à lire sur rue89.nouvelobs.com, « Diego, 18 ans, un mois et demi entre Israël et Palestine. »

Des journalistes qui sont allés à Gaza décrivent des exactions dignes des nazis, des jeunes exécutés froidement, des tirs dans le dos d’habitants fuyant et agitant un tissus blanc. La population israélienne dans sa majorité souhaite que l’armée continue « le travail », continue le massacre. Quant à la minorité de femmes et hommes de paix qui osent refuser la barbarie de leur armée, ils sont menacés.

Après le nazisme, le sionisme démontre que la barbarie n’a pas quitté ce monde.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Les gouvernements du Guyana et de la République populaire de Chine ont signé samedi un protocole d'entente, qui permettra de former les médecins locaux par des équipes

Les chefs religieux ont, ce vendredi, appelé l’environnementaliste, le Dr Wayne Kublalsingh a arrêter sa grève de la faim.

Jean-Philippe Nilor n'en finit plus de devoir justifier ses faits et gestes, tellement celles et ceux qui se sont habitués à la trahison en politique, ou pire à la prat

Pages

« 253 254 255 256 257 »

Articles récents