Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

L'article sur la déclaration du ministre des Affaires étrangères israélien, Avigdor Liberman, appelant à décapiter les Arabes israélien traites, et qui fait la Une du journal Haaretz, venait d'être publié. A peine twetté, en moins de 2 minutes, l'article n'est plus accessible. Il est lisible en anglais ici : Lieberman: Disloyal Israeli Arabs should have their heads chopped off - Israel election 2015 - Israel News | Haaretz

Nous avons écrit :

Le ministre des Affaires étrangères israélien Avigdor Liberman, appelle à décapiter les Arabes qui trahissent Israël. Le président du parti Yisrael Beitenu« Israël, notre maison », a déclaré dans un discours : « Celui qui est de notre côté devrait tout avoir. Celui qui est contre nous, il n’y a rien d’autre à faire. Nous devons soulever une hache et supprimer sa tête, sinon nous ne pourrons pas survivre ici. »

A la Une du journal israélien Haaretz, situé au centre gauche, les propos du ministre des Affaires étrangères israélien ne soulèvent pas un tollé d’indignation en France où l’antisémitisme est régulièrement évoqué dès qu’on critique la politique d’occupation d’Israël.

Il ne s’agit plus que d’occupation, mais bien d’un appel au meurtre de tout Arabe qui ne ferait pas allégeance à la politique menée par le gouvernement. Un appel qui devrait faire réagir les démocrates du monde entier, au moment où les décapitations de l’Etat islamique révulsent et inquiètent.

Les élections législatives qui approchent et qui ont motivé le déplacement controversé du Premier ministre Benyamin Netanyahou, aux Etats-Unis, où il a prononcé un discours au Congrès, justifient tous les outrages, même si le racisme anti-Arabe et Anti-Noirs est connu dans ce pays.

Avigdor Liberman, qui a été directeur de cabinet de Nétanyahou est un habitué des déclarations haineuses vis-à-vis des Arabes. En 2003, il avait suggéré pour les prisonniers palestiniens remis en liberté, qu’ils soient « transportés en autocar vers la mer Morte, pour y être noyés.»

Celui pour qui il faut « transférer » les Palestiniens, a laissé pantois un journaliste du « Monde Diplomatique  qui l’interrogeait en mai 2009. Extrait :

« Imaginons que vous vous trouviez en Allemagne du temps du nazisme. A qui irait votre loyauté ? — A l’Etat », rétorque-t-il sans ciller. Cette réponse, formulée en plein Parlement, à Jérusalem, laisse pantois. D’autant que notre interlocuteur nous a raconté comment son père quitta le Reich dès l’arrivée d’Adolf Hitler au pouvoir. Comprenne qui pourra... »

A peine deux minutes et en cliquant sur l'article, ce message qui prouve qu'un robot s'est chargé de bloquer l'article : 

 

 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Né le 13 août 1926 à Birán dans la province de Holguín, Fidel Castro Ruz fête aujourd’hui ses 90 ans.

Le président du Vénézuéla, Nicolas Maduro, a reçu mercredi son homologue uruguayen José « Pepe » Mujica dans le palais de Miraflores, où ils ont tenu une réunion pour finaliser « un nouveau partena

La secrétaire d'Etat adjointe pour l'Amérique latine, Roberta Jacobson,  se rendra dans la capitale cubaine où débuteront à partir du 21 janvier, des entretiens en vue de la normalisation des relat

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Selon les chiffres de l'Agence Régionale de Santé de Guyane, qui annonçait mardi 2.593 cas confirmés de Covid-19, 8 décès et 15 patients en réanimation, la situation sanitaire continue à se dégrade

Par un courrier daté de mardi 2 juin, le Préfet Philippe Gustin et le Recteur Mostafa Fourar ont envoyé aux maires de Guadeloupe une mise en demeure de rouvrir les éco

Le mouvement International contre le Racisme invite la population à un « Gwan Sanblé, ce samedi 06 juin à 09 sur la Savane (à côté de la statue de Joséphine) contre le racisme, la négrophob

Pages

1 2 3 4 5 »