Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

L’incendie qui s’est déclaré dans un local technique du CHU de Guadeloupe hier en milieu d’après d’après-midi, a privé l’hôpital de nombreux espaces de soins. Une évacuation massive de patients a été immédiatement organisée. Ils ont été transportés dans les différents établissements de soins du pays. Aujourd’hui il faut trouver des solutions pour la sécurité des patients en situation d’urgence, d’autant que ce malheureux événement prive la Guadeloupe de bloc chirurgical, de services de réanimation et de soins intensifs. Le CHU de Martinique se prépare à accueillir de nombreux patients qui arriveront de Point-à-Pitre aujourd’hui, par avion militaire.

Le Préfet de Guadeloupe a annoncé ce matin sur Twitter que des patients étaient déjà transférés en Martinique. Le CHU dont l'état « hôpital en tension » a été déclaré, est en attente de l'afflux d'autres malades qui arriveront en Martinique par avion militaire dès le milieu de la journée. 



L'avion (un CASA) qui transportera les patients de Guadeloupe, ici en préparation à Fort-de-France.

La tâche ne sera pas facile,  les difficultés quotidiennes de nos hôpitaux sont connues, mais comme dans les autres situations de crise, les personnels administratifs et surtout médicaux y feront face. La solidarité dans nos îles de la Caraïbe s'appliquera encore.

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La Présidente de l’Association Civique de Sainte-Lucie (syndicat le plus important de l’île), Mary Isaac, a déclaré au « St Lucia Times » que les représentant des salariés, travaillant dans

Le ministère de la Santé a déclaré samedi matin que le patient Souleymane Bah, nouvellement arrivé de la Guinée, n'est pas infecté par le virus Ebola, soupconné par les autorité sanitaires.

Serge Letchimy, le Président de la Région Martinique et son homologue de Guadeloupe Victorin Lurel, n’entreront pas dans les pages d’amour de l’histoire.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Pour son 75ème anniversaire, l’Union des Femmes de Martinique a invité Angela Davis. Une initiative qui a eu un immense succès.

Pour le mouvement politique Péyi-a, « désormais l'égalité, ce n'est plus d'élever les retrait

Pourquoi ces associations d’entreprises demandent seulement aux activistes d’être raisonnables ?

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

Pages

1 2 3 4 5 »