Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

L’incendie qui s’est déclaré dans un local technique du CHU de Guadeloupe hier en milieu d’après d’après-midi, a privé l’hôpital de nombreux espaces de soins. Une évacuation massive de patients a été immédiatement organisée. Ils ont été transportés dans les différents établissements de soins du pays. Aujourd’hui il faut trouver des solutions pour la sécurité des patients en situation d’urgence, d’autant que ce malheureux événement prive la Guadeloupe de bloc chirurgical, de services de réanimation et de soins intensifs. Le CHU de Martinique se prépare à accueillir de nombreux patients qui arriveront de Point-à-Pitre aujourd’hui, par avion militaire.

Le Préfet de Guadeloupe a annoncé ce matin sur Twitter que des patients étaient déjà transférés en Martinique. Le CHU dont l'état « hôpital en tension » a été déclaré, est en attente de l'afflux d'autres malades qui arriveront en Martinique par avion militaire dès le milieu de la journée. 



L'avion (un CASA) qui transportera les patients de Guadeloupe, ici en préparation à Fort-de-France.

La tâche ne sera pas facile,  les difficultés quotidiennes de nos hôpitaux sont connues, mais comme dans les autres situations de crise, les personnels administratifs et surtout médicaux y feront face. La solidarité dans nos îles de la Caraïbe s'appliquera encore.

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

« Pas de panique », « pas de psychose », « la grippe est dix fois plus rapide en terme de contamination »… Nous sommes priés de croire qu’on s’occupe de notre santé.

Le Premier ministre du Belize, Dean Barrow, a rejeté une demande du secrétaire d'Etat américain, John Kerry, d'utiliser le territoire de Beliz

Le Centre de Contrôle et de Prévention (CDC) américain a averti que l'épidémie de chikungunya dans les pays des Caraïbes et d'Amérique centrale et du Sud continue de se

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »