Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Il faut arrêter l’hypocrisie, arrêter de se montrer plus gentils que les gentils. Alors qu’aujourd’hui des enquêtes, des testing, des sondages etc, démontrent que les Noirs en France sont victimes de discriminations, quand ils veulent trouver un emploi ou un logement. Alors que la jeunesse martiniquaise, confrontée au chômage, quitte le pays pour aller chercher du travail ailleurs. Alors que les derniers chiffres de l’INSEE confirment que la Martinique est la région de France qui perd le plus d'habitants, une annonce de concours pour le recrutements de pompiers en Martinique, ne propose que des photos de deux hommes Blancs, dans un pays peuplé en majorité de Noirs et métisses, souvent chômeurs. 

Il est tant de regarder la réalité en face : Il ne faut exclure personne pour des raisons de couleur, de sexe ou autre critère de rejet, mais la réalité est là : être Noir est un handicap dans la France raciste où un haut responsable politique n’a pas hésité à réclamer « des Blancos », « des White », « des Blancs » dans sa ville.  Pour obtenir les voix de ces Noirs qu’il ne voulait pas voir dans sa ville d’Evry,  cet homme politique, Manuel Valls, candidat de la primaire socialiste pour l’élection présidentielle,  a voulu que sa première photo de campagne soit United Color of Benetton.  Les non-blancos apprécieront !

Etre Noir diminue les chances de réussite en France. Quand donc allons nous avoir le courage de dire, que choisir la priorité d’emploi en Martinique pour les Martiniquais est un acte de légitime défense pour un peuple en voie de disparition ?  Pendant que la jeunesse s'en va, que la population diminue, seuls les chiffres de la violence augmentent et la peur s'installe,  permettant aux messages de haine venus d'ailleurs, de rencontrer un écho favorable.

Et je veux croire qu’il ne se trouvera pas d’imbéciles flatteurs, se présentant comme humaniste, non raciste ou autre cache-hypocrisie, pour l’ouvrir. Ne pas mettre des mots où il faut, c’est risquer l’explosion des maux.

On a pu constater que sur les réseaux sociaux les Martiniquais et les Antillo-Guyanais en général on réagi face à l’annonce raciste de l’Agence Immobilière Laforêt. La révélation de cette affaire par la presse, a réveillé pour eux de mauvais souvenirs.

Nous avons tenté à Freepawol de joindre par téléphone le responsable des agences Laforêt à Fort-de-France et au Lamentin, nous avons aussi adressé un mail. Nos demandes sont restées sans réponses, mais nous n’avons pas abandonné l’enquête sur les discriminations en Martinique.  Elle s’élargira sur les constructions dans le cadre de la défiscalisation, où il y  aura à dire sur les discriminations cachées.

Lisa David

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Mélissa, l’adolescente de 15 ans qui avai quitté le domicile familial depuis une semaine, sans donner de nouvelles, a été retrouvée mercredi chez une proche.

L'armée israélienne a tué ce mercerdi Ziad Abu Ein, le ministre palestinien chargé du dossier de la colonisation.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

La solidarité pour les soignants ne fait pas défaut dans nos régions dites outre-mer, face à la pendémie du Coronavirus.

Alfred Marie-Jeanne a pris contact avec le gouvernement cubain pour concrétiser l’arrivée en Martinique de médecins cubains, en renfort au Centre Hospitalier Universita

Cinq organisations syndicales du secteur hospitalier ( la CGTM, la CDMT, FO, l'UGTM, l'USAM) se mobilisent pour exiger des moyens, pour faire face à l'augmentation cons

Pages

1 2 3 4 5 »