Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Cinq organisations syndicales du secteur hospitalier ( la CGTM, la CDMT, FO, l'UGTM, l'USAM) se mobilisent pour exiger des moyens, pour faire face à l'augmentation constante de malades du covid-19 qui arrivent chaque jour au Centre Hospitalier Universitaire de martinique qui compte déjà trois décès. Ces organisations déplorent que le personnel ne soit toujours pas dépisté après avoir été en contact avec des malades du Covid-19 et de nombreux autres manquements. Elles constatent  « qu'il n'ya pas de stratégie de l'ARS (Agence Régionale de Santé), ni de la Préfecture pour sortir de la pénurie actuelle. Pas de tests et d’équipements de protection pour la prise en charge active de l’épidémie en Martinique. » Elles exigent des réponses urgentes et appellent le personnel à exercer son droit de retrait le jeudi 2 avril 2020, si des solutions pérennes ne sont pas apportées par l’ARS, la Préfecture et le Ministère de la Santé.

 

 
 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Bernard Hayot a fait preuve de solidarité envers les soignants de Martinique, que l'État a été incapable de protéger face au risque de contagion du Covid-19 .

Le 19 mars dans un communiqué sur l’épidémie du Covid-19 en Martinique, le mouvement politique Péyi-a appelait le Préfet et l’Agence Régionale de Santé (ARS)  « à renfo

L'UGTG n'a pas avalé la tisane étourdissante du Préfet de la Guadeloupe, qui a décidé de maintenir le couvre-feu alors que commence le déconfinement ce lundi 11 mai.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

La Poste distribue des masques p

L’affaire des violences policières infligées au jeune militant anti-Chlordécone, Kéziah Nuissier, le 16 janvier 2020 devant le commissariat de Fort-de-France, entrera d

Au nom de la Confédération des Moyennes et Petites entreprises, Manuel Baudoin fait des propositions pour affronter la seconde vague de la pandémie du Covid 19 en Martinique, où les décisions appar

Il aura fallu la mobilisation de l’Assaupamar rejointe par d’autres militants écologistes et activistes, pour que le maire de Schœlcher sache que dans sa ville on massa

Le Secrétaire Général de la CGTG, Jean-Marie Nomertin, a été convoqué à la gendarmerie le samedi 17 octobre dernier.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »