Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Président d'Haïti, Michel Martelly a annoncé la création d'une commission pour régler la crise politique du pays qui s'aggrave, alors que les manifestants de l'opposition ont prévu de poursuivre leurs protestations de rues ce samedi, pour le forcer à sortir de son bureau. Dans une brève allocution sur la chaîne nationale diffusée vendredi soir, Michel Martelly, qui est en pourparlers avec divers intervenants pour faire face à la crise, a reconnu que le pays est confrontée à de nombreux défis.

Des milliers d’Haïtiens ont  manifesté vendredi à Port-au-Prince pour exiger la démission du président Michel Martelly et du Premier ministre Laurent Lamothe et réclamer la tenue d’élections libres. Le mandat du parlement actuel prendra fin le 12 janvier 2015, mais le gouvernement de Michel Martelly a reporté les élections législatives et municipales qui étaient initialement prévues le 26 octobre, sans fixer de nouvelle date, provoquant la crise politique actuelle.

                                        

Les partis d'opposition craignent que le vide parlementaire ne conduise le Président Martelly à diriger le pays par décrets. Les importantes manifestations de ce vendredi ont poussé le Président à faire une déclaration, mais dans la rue c'est son départ et celui de son gouvernement que la foule réclame. Des barricades faites de pierres et de pneus enflammés ont été érigées dans les rues, notamment au nord de la capitale, Port-au-Prince. Les manifestants ont marché en direction du Palais national aux cris de : « A bas Martelly, à bas Lamothe chef de la corruption. Ils doivent partir ! »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Député de Martinique, Jean-Philippe Nilor, alerte Mme la ministre des affaires sociales et de la Santé sur le manque de moyens sanitaires qui existent en Martinique.

Marcel Bourgade, militant du Modemas et Yves Cordémy, retraité de la Mairie de Fort-de-France et proche du PPM, avaient introduit de nombreux griefs devant le Conseil d

Au Port de Fort-de-France hier soir, une soixantaine de militants écologistes ont été violemment bousculés, trainés par des gendarmes déchaînés. Ces militants n'étaient

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

La circulation sera modifiée à Fort-de-France à l'occasion de la venue du Président de la République, Emmanuel Macron, le jeudi 27 septembre.

Organisations syndicales (CGTM, CSTM, CDMT, UNSA, USAP, CFTC), retraités, associations écologistes et autres, se sont regroupés pour dire « Nou bon épi sa » !  Ils appe

Après une longue période d’absence sur le grand écran du cinéma, Spike Lee, cinéaste engagé depuis toujours, réapparait dans un film très nourri pour dénoncer le racisme américain dans ses codes, s

La CTM communique des numéros de téléphone pour que les citoyens qui constatent des dégradations provoquées par la tempête Isaac sur les routes départementales et nationales, les signalent afin de

Pages

« < 3 4 5 6 7 »