Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Président d'Haïti, Michel Martelly a annoncé la création d'une commission pour régler la crise politique du pays qui s'aggrave, alors que les manifestants de l'opposition ont prévu de poursuivre leurs protestations de rues ce samedi, pour le forcer à sortir de son bureau. Dans une brève allocution sur la chaîne nationale diffusée vendredi soir, Michel Martelly, qui est en pourparlers avec divers intervenants pour faire face à la crise, a reconnu que le pays est confrontée à de nombreux défis.

Des milliers d’Haïtiens ont  manifesté vendredi à Port-au-Prince pour exiger la démission du président Michel Martelly et du Premier ministre Laurent Lamothe et réclamer la tenue d’élections libres. Le mandat du parlement actuel prendra fin le 12 janvier 2015, mais le gouvernement de Michel Martelly a reporté les élections législatives et municipales qui étaient initialement prévues le 26 octobre, sans fixer de nouvelle date, provoquant la crise politique actuelle.

                                        

Les partis d'opposition craignent que le vide parlementaire ne conduise le Président Martelly à diriger le pays par décrets. Les importantes manifestations de ce vendredi ont poussé le Président à faire une déclaration, mais dans la rue c'est son départ et celui de son gouvernement que la foule réclame. Des barricades faites de pierres et de pneus enflammés ont été érigées dans les rues, notamment au nord de la capitale, Port-au-Prince. Les manifestants ont marché en direction du Palais national aux cris de : « A bas Martelly, à bas Lamothe chef de la corruption. Ils doivent partir ! »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Premier ministre de Sainte-Lucie, Kenny D.

Les manifestations contre la Loi Travail El Khomri, qu’une majorité de Français rejettent, se multiplient depuis trois mois.

Né le 13 août 1926 à Birán dans la province de Holguín, Fidel Castro Ruz fête aujourd’hui ses 90 ans.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Sur la Rocade de Fort-de-France, le radar situé dans le sens Schoelcher vers le Lamentin est habillé d'un gilet jaune.

Le gouvernement a choisi d'envoyer l'armée en renfort face aux Réunionnais en gilets, qui ne sont pas que jaunes.

« L’Union des Travailleurs Guyanais (UTG) a choisi ce mardi 27 novembre pour commencer la grève générale reconductible.

Celles et ceux qui ont eu la chance d’assister ce mardi à la compétition nautique des foils dans la baie de Fort-de-France, ont eu droit à un époustouflant spectacle of

La Baie de Fort-de-France sera, dès ce samedi 17 novembre, le rendez-vous mondial de la voile à « foil ».

Pages

« < 1 2 3 4 5 »