Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Il n’y a pas que le carême qui rend chaud ce mois d’Avril en Martinique. Le climat social qui se réchauffe met le pays sur le fil du rasoir. Les camionneurs règlent leurs comptes avec Alfred Marie-Jeanne qui risque bien de ne pas battre en retraite, dans ce conflit où ceux qui ne sont pas les plus à plaindre veulent être servis avec l'argent public, au détriment du plus grand nombre de citoyens en difficulté.  De leur coté, les personnels de Santé ne demandent que des moyens pour travailler dans de meilleurs conditions au Centre Hospitalier de Martinique, où les patients sont les premiers lésés quand il manque du personnel, des médicaments et du matériel médical. La grève annoncée se fera dans l'intérêt de tous les Martiniquais.

Le préavis de grève illimité adressé le 29 mars dernier à la direction du CHUM, concerne les personnels des Unités 2 et 3 du Nouveau Plateau Technique de CHU de Martinique. Ces Unités regroupent la Réanimation Polyvalente, les Soins-Intensifs Post Opératoire et la Neurologie. Le mouvement est lancé à l’appel des syndicats CGTM, FO et CDMT.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le mouvement « Nuit debout » commencé sur la Place de la République à Paris, à l’issue des manifestations contre la Loi travail El Khomri du 31 mars, s’étend dans tout

Emmanuelle Bramban est mobilisée contre la loi El Kromi et elle fait partie des milliers de manifestants qui frappent le pavé à Paris depuis le 9 mars 2016, pour que l

Après les nombreuses journées de mobilisation contre la loi Travail, entre le mois de mars et le mois de juillet, les syndicats appellent à une nouvelle grève

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

La honte s’est rependue sur la Martinique ce Mardi gras quand au journal du soir de Martinique 1ère, s'est affiché un désolant spectacle offert par Juvénal

Lundi gras, jour des mariages burlesques, les vidés ne se sont pas arrêtés.

Makadanm Street revient dans la capitale après les mois d’activité de 2009 dans le carré vert de la rue François Arago et avant, rue Garnier Pagès.

Le scandale de l’emploi présumé fictif de l'épouse de François Fillon, Pénélope, a forcé l’Assemblée Nationale à plus de transparence.

L'insupportable nouvelle du décès de Philippe Siméon est tombée ce mercredi 15 février dans la matinée, laissant ses amis sans parole.

Pages

« < 3 4 5 6 7 »