Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le 25 juin 1805, vente, pour 850,0 Mardi, le Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, a fait appel aux forces de l'Ordre, pour faire « déguerpir » les salariés du Parc Naturel Régional en grève depuis plus de 50 jours, faute de négociation. Des policiers en nombre, bottés et casqués sont intervenus dans l’enceinte de l’institution où les  grévistes s’étaient installés la veille, pour tenter d’obtenir la nomination d’un médiateur. Le Bureau confédéral de CGTM a écrit au Préfet pour solliciter un entretien. Pour le syndicat,  le Président du Parc, Louis Boutrin qui refuse la médiation, « joue la carte de la provocation et de l’affrontement. » La CGTM demande au représentant de l’Etat que « par mesure de justice, soit décidée la mise en œuvre d’une médiation part l’Aract dans le conflit  du Parc Naturel. » 

Ce vendredi matin des voitures de police et des polciers sont stationnées devant la CTM où apparemment on craint un danger immédiat, l'arrivée d'une manifestation de grévistes. Même si deux carcasses de voitures sont apparues sur le trottoir en face du bâtiment dans la nuit, il n'y a pas de menace terroriste, la Martinique peut dormir tranquille. 

 

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le LKP met l’Etat français et les responsables politiques guadeloupéens face à leur responsabilité dans la dégradation générale que connaît la Guadeloupe.

Organisations syndicales (CGTM, CSTM, CDMT, UNSA, USAP, CFTC), retraités, associations écologistes et autres, se sont regroupés pour dire « Nou bon épi sa » !  Ils appe

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »