Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Grenade et d'autres Etats membres de l'Organisation des États des Caraïbes Orientales (OECO) vont bénéficier de 10,6 millions d’euros, dans le cadre d’un programme de l’AMC, l'Alliance mondiale pour la lutte contre le changement climatique.   Une initiative européenne dont le but est de construire une alliance contre le changement climatique entre l'Union européenne et les pays en développement pauvres et plus vulnérables.

L’objectif général  du programme est de contribuer à la réalisation des dispositions de l'Art. 24 du Traité révisé de Basseterre, de manière à ce que chaque État membre mette en œuvre la Déclaration de principes de Saint-Georges,  relative à la durabilité environnementale,  qui cherche à assurer la protection et la productivité à long terme de la base de ressources naturelles de la région et des services écosystémiques qui y sont associés.

Le chef de projet, Chamberlain Emmanuel, secrétaire de l’OECO,  a rappelé que l’initiative consiste à améliorer la résilience de la base de ressources naturelles de la région face aux impacts du changement climatique, par l'adoption de cadres et pratiques assurant une gestion efficace et durable du territoire, et par la mise en œuvre de projets pilotes d'adaptation axés sur les infrastructures physiques et les écosystèmes.

Chamberlain Emmanuel a expliqué que la première phase du projet qui a débuté le 1er Janvier, durera pendant une période de 18 mois.  Les mesures nécessaires seront prises pour étudier les besoins des Etats membres de l'OECO. "Elle se penchera sur les besoins de la région, afin d’identifier les lacunes et les meilleures solutions possibles pour faire face à ces défis »

"Nous devons nous préparer aux impacts attendus du changement climatique sur les petits espaces insulaires des pays de l'OECO,  qui devrait aggraver des phénomènes tels que les inondations, les marées de tempête, l’érosion,  et autres risques qui menacent les infrastructures vitales des populations.»

« Dans la phase deux,  conformément aux recommandations, des projets seront mis en œuvre dans les domaines tels que la protection des côtes, la restauration et la réhabilitation des écosystèmes, la conservation des sols, le reboisement, la prévention des inondations, la stabilisation des sols,  des rives des cours d'eau »,  a annoncé le secrétaire de l’OECO.

Au terme de ce programme en 2019, on devrait constater une amélioration dans la capacité de résistance de la  région,  aux impacts du changement climatique.

Dominique Bretodeau

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le service Météo d'Antigua a émis une prévision de transformation de la tempête tropicale Gonzalo en ouragan, d'ici mardi.

Le Collège communautaire des îles Turks et Caicos ( Turks & Caicos Islands Community College TCICC) a remporté le prix du Colloq

Haut fonctionnaire de la Banque Mondiale, spécialiste en énergie, Migara Jaywardena a déclaré à Fort-de-France que les pays de la Ca

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »