Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Notre site d'information a été piraté par les adversaires de la presse libre. Pendant trois jours les interruptions se sont succédées. Nous avons pris des mesures pour mieux le protéger des attaques et nous revoilà. Plus que jamais nous sommes décidés à nous inspirer de cette citation d’Albert Londres :

« Notre métier n’est pas d’être pour ou contre, non plus que de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie ».

Nous porterons la plume dans la plaie !

Nous tenons à remercier nos lecteurs qui ont largement partagé nos articles sur les réseaux sociaux, en forme de résistance,  pour signifier à nos adversaires que la liberté de la presse est un bien précieux et qu'ils y tiennent. 

Chers lecteurs, merci pour votre solidarité,  merci pour la confiance. Nous nous engageons à toujours la mériter avec des informations de qualité.  Freeepawol paraît sur la toile depuis seulement 6 mois, il deviendra grand, avec vous. 

il n’y a pas de démocratie sans presse libre.

Lisa David

 

 

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Vendredi 9 septembre, le président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, invitait à une conférence de presse pour f

Le Député Jean-Philippe Nilor a déposé plusieurs amendements dans le cadre du Projet de Loi Egalité Réelle Outre-mer.

On ne les entend pas souvent les 9000 greffiers que comptent les tribunaux de France.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »