Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Journal du Net , s'appuyant sur les chiffres de 2013 du ministère de l'Economie, publie la listes des communes françaises de plus de 20.000 habitants, les plus endettées. Fort-de-France y figure à la 14ème place avec une dette par habitant de 2 474€. Dans le classement des villes à la plus forte dette totale, elle occupe la 18ème place avec 218 190 000€ d'encours de la dette. Lors du dernier conseil municipal, l'opposition «L’Union pour le Changement à Fort-de-France», pointait du doigt le fort endettement de la capitale. Les chiffres que viennent de publier le Journal du Net, confirment la situation financière catastrophique, qui ne laisse pas grand espoir pour une amélioration de la ville. 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Au Conseil municipal de Fort-de-France, ce mardi 25 novembre, le débat sur les orientations budgétaires a permis à l’opposition, par la voix de Michel Branchi,

Le mercredi 5 novembre, au Tribunal administratif de Fort-de-France, il sera question d'élections municipales.

Le Conseil Régional, dans les pas du Gouvernement socialiste, décide de frapper les plus démunis.

Dans la même rubrique...

Les révélations dans l’affaire HSBC et SwissLeaks concernant des millions de dollars cachés dans les banques suisses ont fait la Une de nombreux journaux en France.

Le Ti-Punch fait partie du patrimoine national martiniquais, une évidence que n’a pas démenti l’important public venu à l’Habitation Clément vendredi soir pour assister

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »