Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Jeffrey Webb a été réélu Président de la CONCACAF, pour un second mandat à la tête de l'organe directeur pour le Nord et l'Amérique centrale et les Caraïbes. Une élection sans opposition, au cours du 30ème  Congrès, qui s’est tenu  le jeudi 17 avril, aux Bahamas. Jeffrey Webb est également vice-président de l'organe de décision du football mondial (FIFA) et à la tête de Task Force discrimination pour la lutte contre le racisme.

« Je vous remercie pour votre confiance. Je vous suis reconnaissant d'avoir la responsabilité de diriger cette organisation » a déclaré Jeffrey Webb, devenu président depuis2012 après la démission du chef de file de longue date de l’organisation, Jack Warner qui a été impliqué dans un scandale d’achat de voix.

«La CONCACAF est plus que jamais unis par une vision », a déclaré le président Webb. «Nous représentons notre région sur la scène mondiale d'une seule voix forte et cohérente. Les barrières invisibles qui ont entravé les progrès de la région depuis des décennies sont en baisse, et nous assistons à des niveaux sans précédent de succès à la fois sur et hors du terrain.»

Ont participé à la réunion, des représentants des 41 associations membres, le président de la FIFA Joseph Blatter, le ministre du Tourisme des Bahamas Obediah Wilchcombe, ainsi que les candidats à la présidence de la FIFA le prince Ali bin Al-Hussein, Luis Figo et Michael van Praag .

«Ce qui fait la force de cette Confédération est la solidarité et l'unité », a déclaré le Président Blatter, qui s’est dit convaincu que la CONCACAF devrait obtenir une quatrième place lors de la prochaine Coupe du Monde : «Pour ce leadership remarquable, bravo à Jeffrey Webb et compliments aux associations du Comité exécutif Concacaf et à membres.»

Le Congrès a également confirmé les représentants qui occuperont divers postes à la CONCACAF et aux comités exécutifs de la FIFA :

La réélection de Jeffrey Webb en tant que président de la CONCACAF confirme sa position de vice-président de la FIFA pour les quatre prochaines années.

Le Capitaine Horace Burrell a été réélu vice-président de la CONCACAF, zone Caraïbes.

Justino Compean a été réélu vice-président de la CONCACAF, zone Amérique du Nord,

Pedro Chaluja a été élu membre du comité exécutif de la CONCACAF, Zone Amérique centrale,

Sonia Bien-Aimé a été élue pour occuper le poste nouvellement créé de membre féminin du Comité exécutif de la CONCACAF,

Eduardo Li a été élu membre du Comité Exécutif de la FIFA représentant la Zone Amérique centrale CONCACAF.

Lors du Congrès, ont été mis en évidence les rapports axés sur l'augmentation des niveaux de bonne gouvernance, et la solidité financière, y compris de la CONCACAF.

Mme Sonia Bien-Aime, membre du comité exécutif de la CONCACAF, a mis en évidence les initiatives sur le développement du football féminin, y compris le développement des jeunes, des moins de 15 ans, le Championnat des femmes et le succès du Séminaire sur le football féminin, ainsi que la prochaine Journée du football féminin.

Le Comité des finances a présenté son rapport annuel, qui reflète une croissance plus importante que les projections de l'organe directeur.

Le Congrès a également approuvé le budget pour le prochain cycle de quatre ans.

Un point important d'orientation du Congrès a porté sur l'unité et la démocratie, ce que les 41 associations membres ont largement exprimé à l'appui des travaux du président Webb, au cours des trois dernières années. « Il y a trois ans, j’ai voulu une plate-forme de l'unité et du développement, avec une promesse de faire progresser notre sport et d'unir la région autour de lui. Ce sont des objectifs ambitieux et je reconnais pleinement, ceux éventuellement inaccessibles, sans vous », a déclaré Webb lors de son discours.

Le Comité de l'intégrité de la CONCACAF, un groupe indépendant qui a examiné le fonctionnement de l'organisation, a indiqué que suite à la publication de son rapport d'enquête, la Confédération a réalisé plus de 30 réformes recommandées par le Comité.

Grâce à l'approbation unanime de ses statuts modifiés lors du Congrès extraordinaire, la CONCACAF a en outre créé le cadre juridique qui permettra la mise en œuvre des recommandations susmentionnées et l'exécution des politiques de bonne gouvernance.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Près de 11 mois après les révélations que la National Security Agency (NSA) des États-Unis procédait à l'enregistrement de tous les appels des téléphones cellulaires da

L'ancien chef de la fédération de football du Pérou, Manuel Burga, a été arrêté à Lima dans le cadre de l’affaire de corruption de la FIFA.

L’affaire se répétait anbafèy depuis quelques années, Serge Letchimy aurait un projet en or qui prend sa source au Brésil,  où la presse aimait à le qualifier de « pres

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Pour le mouvement politique Péyi-a, « désormais l'égalité, ce n'est plus d'élever les retrait

Pourquoi ces associations d’entreprises demandent seulement aux activistes d’être raisonnables ?

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Pages

1 2 3 4 5 »