Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les organisations syndycales CDMT CGTM CSTM FO FSU UGTM UNSA USAM, réagissent aux violences policières qui se sont produites devant le commissariat de Fort-de-France où le jeune Kéziah Nuissier a été frappé violemment par plusieurs gendarmes,le 16 juillet dernier. Elles appellent la population à se rassembler ce soir Mercredi 22 juillet à  partir de 18 heures à la Maison des Syndicats, autour du tambour, symbole de résistance dans toutes les luttes des Martiniquais, depuis les jours sombres de l'esclavage.

CDMT CGTM CSTM FO FSU UGTM UNSA USAM

 

Les organisations syndicales CDMT CGTM CSTM FO FSU UGTM UNSA USAM réunies ce jour dénoncent fermement les brutalités des forces dites de l'ordre survenues jeudi 16 et vendredi 17 juillet 2020 devant le commissariat de Fort- de-France.

Depuis plusieurs mois des mobilisations de jeunes Martiniquais.e.s mettent en cause des problèmes qui nous frappent : chlordécone, monopoles économiques, racisme, question IDENTITAIRE...

MATINIK Tchou Pou TÈT !

Au moment où une crise sociale sans précédent est annoncée, l’État a mieux à faire que de prendre le chemin de la provocation et de la répression. Ces problèmes sont d’ailleurs dénoncées depuis des années par les organisations syndicales qui luttent au quotidien pour que les martiniquais.e.s puissent travailler et vivre en toute sécurité sur leur territoire.

Nous mettons en garde l'Etat sur les graves dangers d'explosion sociale que sa politique provoque.

Par ailleurs, nous n'acceptons pas que le tambour, symbole de notre culture, de notre résistance au travers des siècles, soit piétiné par la police et la gendarmerie.

Le Préfet CAZELLES doit prendre et assumer ses responsabilités.

Nous appelons les travailleuses et travailleurs et la population à se dresser comme un rempart pour notre jeunesse en renforçant la lutte unie pour notre dignité et nos intérêts communs.
 

Nou ka mandé tout pèp la sanblé

mèrkredi 22 juyé 2020 6 zè oswè alantou tanbou-a la mézon dé sendika.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le cri est apparu sur Facebook où son auteure Karine Varasse, une jeune femme martiniquaise de 40 ans, fait le buzz ce matin.

Le maire du Prêcheur, Marcellin Nadeau, annonce clairement son choix, celui de protéger la santé de la population de sa commune, donc les écoles ne rouvriront pas.

Par un courrier daté de mardi 2 juin, le Préfet Philippe Gustin et le Recteur Mostafa Fourar ont envoyé aux maires de Guadeloupe une mise en demeure de rouvrir les éco

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Au sein du PPM et parmi les sympathisants, le délire autoritaire de Ser

Les organisations syndycales CDMT CGTM CSTM FO FSU UGTM UNSA USAM, réagissent aux violences policières qui se sont produites devant le

Après les violences policières exercées sur un jeune manifestant, Kéziah Nuissier,  frappé violement par plusieurs gendarmes,

Maître Raphaël Constant, ne cache pas qu'il est un avocat militant. Il le précise. Dans les salles d'audience ou en dehors, il est connu pour sa liberté de parole.

Pages

1 2 3 4 5 »