Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Un juge d'instruction a été saisi ce matin, mercredi 9 avril, pour diriger l'affaire du CEREGMIA, le laboratoire de recherches de l'Université Antilles Guyane. Le juge  bénéficiera de moyens supplémentaires pour mener les investigations et déterminer les responsabilités de chacun des protagonistes dans cette affaire qui défraie la chronique depuis quelques mois et empoisonne le climat à l'Université de Martinique, mais aussi en Guadeloupe.

L'instruction est ouverte pour les motifs de violation des règles sur les marchés publics – favoritisme – escroquerie en bande organisée au préjudice de l’Union Européenne.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L'écologiste Dr Wayne Kublalsingh, a été admis dans un hôpital privé ce dimanche, après que sa sa santé se soit  « détériorée » selon un communiqué publié sur le site de Re-Route le  Mouvement cont

La Communauté des Caraïbes (CARICOM) qui a soutenu la résolution des Nations Unies sur l’élimination de l’embargo contre Cuba, a appelé mardi les Etats-Unis « à mettre fin à des décennies d

A l’occasion de la Journée mondiale du Sida, ce dimanche, le Secrétaire général de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), Irwin La Rocque, appelle à mettre fin à la stig

Pages

« 251 252 253 254 255 »

Articles récents

Le rapport de la Cour des Comptes qui révèle une utilisation plus que suspecte de l'argent public par le CEREGMIA (Centre d’Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Informatique

Margaret Papillon est née sous la dictature Duvaliériste.

Un vent de scandale souffle sur l’Université Antilles Guyane depuis que le rapport 2012 de la Cour des Comptes,  consacré à la gestion de l’UAG sur la période 2005-2010,  a été connu.

Pages

« < 251 252 253 254 255 »