Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les Vénézuéliens étaient appelés ce dimanche 16 juillet à voter, lors d’une consultation populaire organisée par l’opposition sans l'aval des autorités, dans le but de rejeter la future Assemblée constituante du Président Nicolas Maduro, confronté aux manifestations violentes des opposants depuis trois mois. Le chef de l’Etat bolivien, Evo Morales, qui a qualifié ce référendum contraire à la constitution bolivarienne, a rappelé la culture du coup d’Etat de certains de ces anciens présidents latino-américains, venus en observateurs. Pour lui il ne s’agit que d’une attaque contre la démocratie au Venezuela.

Le Président de Bolivie a cité les présidents Vicente Fox du Mexique, Laura Chinchilla et Miguel Ángel Rodriguez du Costa Rica, Andrés Pastrana de Colombie et de la Bolivie Jorge Quiroga, appelés par l'opposition vénézuélienne à participer en qualité d'observateurs internationaux à cette consultation. Sur son compte Twitter, il interroge : Quelle crédibilité peuvent avoir ceux qui viennent de dictatures militaires et qui maintenant veulent fomenter un coup d'Etat contre le Venezuela ?

L’ancien président mexicain Vicente Fox a d’ailleurs montré son parti-pris en affirmant dès son arrivée, que la consultation de l'opposition est le début « du chemin vers la fin » du gouvernement Maduro, qui « doit comprendre que personne n'en veut et qu'il ne peut pas continuer à détruire l'économie » du Venezuela.

Le gouvernement de Nicolas Maduro a invité ce dimanche les citoyens à venir tester les machines de vote qui seront mises en place à la fin du mois, pour élire les membres de la Constituante. Un message envoyé à l’opposition.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon dit sa préoccupation face à l’absence d’élections en Haïti, en violation de l’accord du 5 février dernier qui les prévoyait.

Le CNCP (Conseil National des Comités Populaires) affirme son soutien total à la République Bolivarienne du Venezuela, après la décision de Barak Obama de déclarer « l'

Le président Barack Obama et le président cubain Raúl Castro ont symboliquement mis fin à plus de cinq décennies d'hostilités entre les deux nations, au cours d’une réu

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Ce mercredi 15 novembre, deuxième jour de la séance plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique commencée hier, sera abordé à l'ordre du jour, au point 64, l

La centrale bagasse-biomasse ALBIOAMA n’est plus seulement une menace pour l’environnement, elle est en train de devenir une fumée polluante qui envahit le monde politi

Une grande glacière blanche occupe la scène, les danseurs ne la quittent pas des yeux. Elle semble les attirer, les inquiéter, occuper leur esprit.

La grève déclenchée au Parc Naturel de Martinique à cause du licenciement du Directeur Général des Services, par le président élu de la CTM, Louis Boutrin, dure depuis

Le 26 Octobre dernier les personnels du CHUM, médecins, cadres hospitaliers, infirmiers, syndicats tiraient une fois de plus la sonnette d’alarme.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »