Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les Vénézuéliens étaient appelés ce dimanche 16 juillet à voter, lors d’une consultation populaire organisée par l’opposition sans l'aval des autorités, dans le but de rejeter la future Assemblée constituante du Président Nicolas Maduro, confronté aux manifestations violentes des opposants depuis trois mois. Le chef de l’Etat bolivien, Evo Morales, qui a qualifié ce référendum contraire à la constitution bolivarienne, a rappelé la culture du coup d’Etat de certains de ces anciens présidents latino-américains, venus en observateurs. Pour lui il ne s’agit que d’une attaque contre la démocratie au Venezuela.

Le Président de Bolivie a cité les présidents Vicente Fox du Mexique, Laura Chinchilla et Miguel Ángel Rodriguez du Costa Rica, Andrés Pastrana de Colombie et de la Bolivie Jorge Quiroga, appelés par l'opposition vénézuélienne à participer en qualité d'observateurs internationaux à cette consultation. Sur son compte Twitter, il interroge : Quelle crédibilité peuvent avoir ceux qui viennent de dictatures militaires et qui maintenant veulent fomenter un coup d'Etat contre le Venezuela ?

L’ancien président mexicain Vicente Fox a d’ailleurs montré son parti-pris en affirmant dès son arrivée, que la consultation de l'opposition est le début « du chemin vers la fin » du gouvernement Maduro, qui « doit comprendre que personne n'en veut et qu'il ne peut pas continuer à détruire l'économie » du Venezuela.

Le gouvernement de Nicolas Maduro a invité ce dimanche les citoyens à venir tester les machines de vote qui seront mises en place à la fin du mois, pour élire les membres de la Constituante. Un message envoyé à l’opposition.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Parti socialiste brésilien (PSB) a officiellement nommé la défenseure de l'environnement de renommée internationale, Marina Silva, comme sa nouvelle candidate à la p

Toutes les propositions du gouvernement grec ayant été rejetées depuis des mois par les créanciers du pays, la Banque centrale europ

Nicolas Dupont-Aignant,  président du mouvement Debout la République, a proposé ce jeudi sur les ondes de «Sud Radio», de « rouvrir Cayenne » pour éloigner les Franç

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Comme aux heures sombres de l’histoire esclavagiste en Martinique, Louis Boutrin a choisi des vigiles accompagnés de chien, pour terroriser les grévistes du Parc Nature

Ce mercredi 15 novembre, deuxième jour de la séance plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique commencée hier, sera abordé à l'ordre du jour, au point 64, l

La centrale bagasse-biomasse ALBIOAMA n’est plus seulement une menace pour l’environnement, elle est en train de devenir une fumée polluante qui envahit le monde politi

Une grande glacière blanche occupe la scène, les danseurs ne la quittent pas des yeux. Elle semble les attirer, les inquiéter, occuper leur esprit.

La grève déclenchée au Parc Naturel de Martinique à cause du licenciement du Directeur Général des Services, par le président élu de la CTM, Louis Boutrin, dure depuis

Pages

1 2 3 4 5 »