Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les Vénézuéliens étaient appelés ce dimanche 16 juillet à voter, lors d’une consultation populaire organisée par l’opposition sans l'aval des autorités, dans le but de rejeter la future Assemblée constituante du Président Nicolas Maduro, confronté aux manifestations violentes des opposants depuis trois mois. Le chef de l’Etat bolivien, Evo Morales, qui a qualifié ce référendum contraire à la constitution bolivarienne, a rappelé la culture du coup d’Etat de certains de ces anciens présidents latino-américains, venus en observateurs. Pour lui il ne s’agit que d’une attaque contre la démocratie au Venezuela.

Le Président de Bolivie a cité les présidents Vicente Fox du Mexique, Laura Chinchilla et Miguel Ángel Rodriguez du Costa Rica, Andrés Pastrana de Colombie et de la Bolivie Jorge Quiroga, appelés par l'opposition vénézuélienne à participer en qualité d'observateurs internationaux à cette consultation. Sur son compte Twitter, il interroge : Quelle crédibilité peuvent avoir ceux qui viennent de dictatures militaires et qui maintenant veulent fomenter un coup d'Etat contre le Venezuela ?

L’ancien président mexicain Vicente Fox a d’ailleurs montré son parti-pris en affirmant dès son arrivée, que la consultation de l'opposition est le début « du chemin vers la fin » du gouvernement Maduro, qui « doit comprendre que personne n'en veut et qu'il ne peut pas continuer à détruire l'économie » du Venezuela.

Le gouvernement de Nicolas Maduro a invité ce dimanche les citoyens à venir tester les machines de vote qui seront mises en place à la fin du mois, pour élire les membres de la Constituante. Un message envoyé à l’opposition.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le 2e Sommet UE-CELAC s’ouvre aujourd'hui à Bruxelles où pendant deux jours le

A l'occasion d'une réunion jeudi (12 janvier 2018) avec des parlementaires sur le thème de l'immigration, le Président des Etats- Unis, Donald Trump, a tenu des propos

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon dit sa préoccupation face à l’absence d’élections en Haïti, en violation de l’accord du 5 février dernier qui les prévoyait.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

La circulation sera modifiée à Fort-de-France à l'occasion de la venue du Président de la République, Emmanuel Macron, le jeudi 27 septembre.

Organisations syndicales (CGTM, CSTM, CDMT, UNSA, USAP, CFTC), retraités, associations écologistes et autres, se sont regroupés pour dire « Nou bon épi sa » !  Ils appe

Après une longue période d’absence sur le grand écran du cinéma, Spike Lee, cinéaste engagé depuis toujours, réapparait dans un film très nourri pour dénoncer le racisme américain dans ses codes, s

La CTM communique des numéros de téléphone pour que les citoyens qui constatent des dégradations provoquées par la tempête Isaac sur les routes départementales et nationales, les signalent afin de

A l’initiative du Député Jean-Philippe Nilor les parlementaires de Martinique écrivent au Président de la République, Emmanuel Macron, pour déplorer ce qu’ils qualifient d’acharnement administratif

Pages

1 2 3 4 5 »