Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Président de la République d'Haïti, Michel Martelly, a annoncé jeudi soir, la nomination d'Evans Paul comme nouveau Premier ministre. Une nomination dans la poursuite des engagements pris pour régler la crise politique que traverse le pays, à cause des élections retardées.

A 59, Evans Paul, succède à Laurent Lamothe, qui a du présenter sa démission, il y a près de trois semaines, suite aux importantes manifestations de l'opposition. En nommant cette figure de l’opposition, le président d’Haïti espère apaiser la colère des manifestants qui réclament aussi sa démission.

Ancien journaliste, Evans Paul est une figure connue de la scène politique haïtienne. Elu maire en 1990, son mandat aura été bref à cause du coup d'Eta de 1991. Au début du mois de décembre, il a accepté d'être membre de la commission chargée de faire des recommandations pour sortir de la crise politique. Cette candidature au poste de Premier ministre est un geste d’ouverture de Michel Martelly, mais Evans Paul doit encore obtenir le vote du Parlement pour exercer son poste de chef du gouvernement.

La rue n'as pas pour autant dit son dernier mot, des manifestations sont encore prévues dimanche et mardi à Port-au-Prince avec comme mot d'ordre, la démissionn du Président Martelly.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Washington, 17 décembre - Les Etats-Unis appellent à des élections en Haïti, dès que possible.

Le bureau du Président Michel Martelly a annoncé le report des élections, qui sont déjà en retard de trois ans.

Le Président d'Haïti, Michel Martelly a annoncé la création d'une commission pour régler la crise politique du pays q

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »