Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Qui l'a osé avant eux ?  Ils l’ont fait. Les agriculteurs ont bloqué la route de Didier à hauteur de la résidence préfectorale, bien décidés à se faire entendre du Président de la République Emmanuel Macron, qui doit y venir pour un diner.  Les autorités ont tenté une petite intimidation en faisant venir une dépanneuse, mais aucun des véhicules mis en travers de la route n’a été enlevé. Il est vrai qu’on ne se comporte pas agriculteurs comme avec des étudiants ou des écologistes. Pour éviter que la colère gronde, un rendez-vous est pris avec une délégation de dix personnes à 19h en préfecture. Manifestement le Président de la République n’a pas su entendre le président de la Chambre d’Agriculture, Daniel Berthome, à Saint-Pierre ce midi, devant les caméras. Pour les écouter c'est un conseiller qui n'a aucune fonction dans l'agriculture qui leur a été envoyé. Il ne faut pas rigoler quand même !

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Jean-Philipe Nilor a rappelé qu’il a été élu dans la circonscription du Sud, mais il est le Député de la Martinique.

Martinique Transport l'a annoncé, les bus du TCSP transporteront des passagers dès ce lundi 13 août 2018.

Après la défaite de Garcin Malsa, ancien maire de Sainte-Anne, battu par une liste sur laquelle figure un homme qui revendique sur Facebook son choix politique Front National, le silence des femmes

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

Alfred Marie-Jeanne, leader du MIM, ne prononçait plus le mot Indépendance depuis bien longtemps. Un comble pour un Indépendantiste.

La Martinique entière devra se mobiliser avec les professionnels de la Santé pour qu'enfin le gouvernement prenne ses responsabilités.

Plus personne ne l’ignore, les malades ne peuvent plus bénéficier de soins dans des conditions décentes, garantissant leur guérison dans les hôpitaux de Martinique.

Vice-Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, Daniel Marie-Sainte a publié sur sa page Facebook, un courrier envoyé par la Chambre de l’Instruction aux

La commémoration de la libération des esclaves le 22 mai 1848 en Martinique, a été salie à Sainte-Philomène, lieu historique de la révolte dans la ville de Saint-Pierre

Pages

« < 3 4 5 6 7 »