Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Qui l'a osé avant eux ?  Ils l’ont fait. Les agriculteurs ont bloqué la route de Didier à hauteur de la résidence préfectorale, bien décidés à se faire entendre du Président de la République Emmanuel Macron, qui doit y venir pour un diner.  Les autorités ont tenté une petite intimidation en faisant venir une dépanneuse, mais aucun des véhicules mis en travers de la route n’a été enlevé. Il est vrai qu’on ne se comporte pas agriculteurs comme avec des étudiants ou des écologistes. Pour éviter que la colère gronde, un rendez-vous est pris avec une délégation de dix personnes à 19h en préfecture. Manifestement le Président de la République n’a pas su entendre le président de la Chambre d’Agriculture, Daniel Berthome, à Saint-Pierre ce midi, devant les caméras. Pour les écouter c'est un conseiller qui n'a aucune fonction dans l'agriculture qui leur a été envoyé. Il ne faut pas rigoler quand même !

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

André Brink, grand nom de la littérature sud-africaine, auteur du chef d'oeuvre « Une Saison blanche et sèche », revenait de Belgique où il a reçu le titre de docteur honoris causa pour son engagem

Depuis plus d'un mois la police recherche les auteurs d'un vol bien étrange, opéré dans le nouveau cabinet de Maître Alex Ursulet, où il n'a pas eu de temps de s'instal

Le Comité Citoyen « Marine Déwô » prend de plus en plus d’ampleur et le Front National ne peut plus ignorer qu’il n’est pas le bienvenu en Martinique.

Pages

« 228 229 230 231 232 »

Articles récents

Le rapport de la Cour des Comptes qui constate de nombreuses irrégularités dans la gestion du CEREGMIA  (Centre d’Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Info

Un tremblement de terre de magnitude 6.5  a été enregistré ce matin, à 5h27  en Martinique. Pour celles et ceux qui l'ont ressenti,  le réveil a été brutal.

Pages

« < 228 229 230 231 232 »