Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Qui l'a osé avant eux ?  Ils l’ont fait. Les agriculteurs ont bloqué la route de Didier à hauteur de la résidence préfectorale, bien décidés à se faire entendre du Président de la République Emmanuel Macron, qui doit y venir pour un diner.  Les autorités ont tenté une petite intimidation en faisant venir une dépanneuse, mais aucun des véhicules mis en travers de la route n’a été enlevé. Il est vrai qu’on ne se comporte pas agriculteurs comme avec des étudiants ou des écologistes. Pour éviter que la colère gronde, un rendez-vous est pris avec une délégation de dix personnes à 19h en préfecture. Manifestement le Président de la République n’a pas su entendre le président de la Chambre d’Agriculture, Daniel Berthome, à Saint-Pierre ce midi, devant les caméras. Pour les écouter c'est un conseiller qui n'a aucune fonction dans l'agriculture qui leur a été envoyé. Il ne faut pas rigoler quand même !

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Daniel Marie-Sainte, Vice-président du Conseil Régional de Martinique, Chef de file du groupe des élus Patriotes Martiniquais et Sympathisants, dénonce le manque de transparence de la gestion des f

L'arrivée en Martinique de Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l' Energie, était annoncée pour le 15 août.

Yves Jégo, président par intérim de l’UDI, n'a pas apprécié les longues minutes offertes par France 2 à Nicolas Sarkozy pour son retour au devant de la scène politique.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

Pages

1 2 3 4 5 »