Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

A peine les élections municipales passées et le maire Pierre Samot réélu à 80 ans avec 51,57 % des suffrages, une hausse des impôts de plus de 15%, était lachée sur la tête des électeurs du Lamentin en Martinique. Élu de l'opposition, Daniel Marie-Sainte, avait dénoncé la méthode dans un communiqué. Pas du tout décidé à laisser le maire augmenter en toute tranquillité, le chef du groupe du Rassemblement Populaire Lamentinois crie au scandale depuis qu'hier, en conseil municipal,  les élus de la majorité ont décidé d'augmenter leurs indemnités. 

En décembre 1998, le tribunal correctionnel de Fort-de-France a condamné le maire du Lamentin à deux ans de prison avec sursis, 70.000 francs d'amende et deux ans d'inéligibilité pour « corruption, trafic d'influence et favoritisme » dans une affaire de passation de marchés publics. Les électeurs l'ont plébiscité aux élections d'après.

LE GASPILLAGE DE FONDS PUBLICS CONTINUE À LA MAIRIE DU LAMENTIN

 Scandaleux : Lors de la séance publique du Conseil Municipal du jeudi 25 septembre 2014, les élus de la majorité s’octroient des indemnités supplémentaires !

Rappelez-vous, prétextant que les comptes de la ville du Lamentin affichaient un déficit de 2.400.000 € au 31 décembre 2013, le maire a décidé d’accroitre la pression fiscale que subissent les contribuables Lamentinois:

    •  les  taux des impôts locaux ont été augmentés de + 15,64%,
    •  les taux de la Taxe Communale d’aménagement ont été augmentés de +300 % dans certains quartiers

Pourtant, en dépit des sacrifices imposés à la population, les élus de la majorité du Conseil Municipal du Lamentin, se sont octroyés, ce jeudi 25 septembre,  des indemnités de missions sans limites.

Malgré les protestations des élus de l’opposition, les montants de frais, qui seront remboursés aux élus mis en mission, n’ont pas été plafonnés.

L’élu en mission peut dépenser le montant qu’il veut pour son hébergement et sa restauration, il sera remboursé sur présentation des factures quelque soit leur montant!

Plus grave encore, la majorité  municipale, lors de la même séance, a voté des indemnités supplémentaires substantielles au maire en sa qualité de président de la SEMAVIL  et aux autres  élus de la majorité qui administrent la SEM.

Nous avons fait savoir que nous trouvions ce vote indécent  et, même, choquant

Car il est établi que la mauvaise gestion du président de la SEMAVIL l’a conduite  à la faillite et à sa mise en redressement judiciaire.

A cause de ce sinistre financier les salariés de l’hôtel Diamond Rock, près d’une centaine, ont perdu leur emploi.

Le conseil Régional et la CACEM ont dû voler au secours de la SEMAVIL à coup de fonds publics pour  espérer un sauvetage de l’entreprise.

Comment comprendre que le Maire du Lamentin qui perçoit déjà ses indemnités de Maire et celle de vice-président de la CACEM, ainsi que les autres élus qui perçoivent déjà des indemnités d’adjoints au maire, n’aient pas renoncé aux indemnités versées par la SEMAVIL ?

Le 27 septembre 2014

Daniel MARIE-SAINTE

Conseiller Municipal du Lamentin

Chef du groupe du Rassemblement Populaire Lamentinois

 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

A 80 ans, Pierre Samot, a été réélu dès le premier tour, maire du Lamentin, deuxième ville de Martinique.

Dans la même rubrique...

En 2013, le Député de la Martinique, Jean-Philippe Nilor, s'était engagé auprès de l'association GPX Outre-mer, pour que ce dossier se concrétise, il salue aujourd'hui cette avancée pour les foncti

En vue des élections pour la Collectivité Unique de Martinique de décembre prochain, plusieurs organisations politiques, CNCP, Martinique Ecologie, le MIM, le PALIMA, le PCM, le RDM se sont unies a

Humilions, humilions, il restera la haine et nous gagnerons les élections.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

La Poste distribue des masques p

L’affaire des violences policières infligées au jeune militant anti-Chlordécone, Kéziah Nuissier, le 16 janvier 2020 devant le commissariat de Fort-de-France, entrera d

Au nom de la Confédération des Moyennes et Petites entreprises, Manuel Baudoin fait des propositions pour affronter la seconde vague de la pandémie du Covid 19 en Martinique, où les décisions appar

Il aura fallu la mobilisation de l’Assaupamar rejointe par d’autres militants écologistes et activistes, pour que le maire de Schœlcher sache que dans sa ville on massa

Le Secrétaire Général de la CGTG, Jean-Marie Nomertin, a été convoqué à la gendarmerie le samedi 17 octobre dernier.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »