Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La Présidente de l’Association Civique de Sainte-Lucie (syndicat le plus important de l’île), Mary Isaac, a déclaré au « St Lucia Times » que les représentant des salariés, travaillant dans les aéroports et les ports maritimes, sont très préoccupés par la sécurité aux frontières, compte tenu de l’épidémie de la maladie d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

La Présidente du syndicat a déclaré « Nous sommes conscients qu’il y a des personnes qui arrivent à Sainte-Lucie en provenance d’Afrique, pas nécessairement de l’Afrique de l’Ouest et nous craignons qu’il n’y ait aucun moyen aux points d’entrée dans le pays, pour détecter quelqu’un qui a été exposé au virus. »

Selon la Présidente de l’ASC, « même si les agents de l’immigration constatent qu’un visiteur arrive d’Afrique de l’Ouest, quels moyen ont-ils d’empêcher son entrée sur le territoire ?»

Mary Isaac a ajouté que la période d'incubation de la maladie d’Ebola étant de 21 jours, il devrait y avoir des mesures adéquates prévues aux points d'entrée, pour filtrer les visiteurs et peut-être les mettre en quarantaine.

Elle a déclaré au Times, que les formulaires de déclaration en douane que les visiteurs remplissent, indiquant quels pays ils ont récemment visités, doivent être soigneusement examinés, dans le cadre du processus de sélection.

Le comité d’urgence de l’OMS, réuni mercredi et jeudi à Genève, a été «unanime pour considérer que les conditions d’une urgence de santé publique de portée mondiale sont réunies». Déclaration faite à la presse vendredi, par le Dr Margaret Chan, directrice générale de l’organisation.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Alors que l’épidémie d’Ebola se propage en Afrique de l’ouest, l’inquiétude commence à gagner le reste du monde.

Un médecin Nigérian, qui n’est pas allé en Afrique ces cinq dernières années, a provoqué une grande frayeur à l’aéroport international Piarco de Trinididad, où il est arrivé de Londres, par un vol

Dans la même rubrique...

Le Canada a exprimé son inquiétude après les menaces de mort contre Mark Bassant, un journaliste d'investigation de Trinidad et Tobago, même si le commissaire de police

En grève depuis trois semaines, les salariés de l’hôpital affiliés à l’UGTM et au SASM restent mobilisés.

Le Comité Technique de l'Université Antilles-Guyane (UAG) a émis un avis favorable pour la création de l'Université de Guyane et la transformation de l'UAG en Université des Antilles.

Pages

« 225 226 227 228 229 »

Articles récents

Ce vendredi matin à 5h09, un tremblement de terre d’une magnitude 3,7 a secoué Trinidad.  L’unité sismique de l’Université des West Indies (UWI)  a déclaré que le tremblement de terre s’est produit

L'Organisation Panaméricaine de la Santé ( (OPS ) a déclaré qu'il n'y a pas eu de transmission endémique de la rougeole dans les Amériques, y compris les Caraïbes, depuis 2002 .

Le Premier ministre de Sainte-Lucie,  Kenny Anthony, exhorte les  pays de la région à tenir compte des avertissements des scientifiques qui prévoient un tremblement de terre majeur,  qui pourrait p

Farah Marlin et Yrose Pressoir, une mère et sa fille, ont été arrêtées mercredi par les policiers de l’unité chargée de la protection de l'enfance en Haïti.

Pages

« < 225 226 227 228 229 »