Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Santé

A la veille du Carnaval, les autorités de Dominique avertissent que les plumes d'oiseaux ne doivent pas être importées dans le pays, sauf si le le processus passe par le ministère de l'Agriculture. Les plumes sont parfois utilisées dans les costumes de carnaval et les autorités craignent que les importer directement, sans contrôle, puissent exposer l'île à la grippe aviaire.

« N’oubliez pas que dans les plumes d’oiseaux de nombreuses maladies peuvent être transportées », avertit le chef des services vétérinaires, le Dr Reginald Thomas.

Il a ajouté : « C’est juste un rappel aux intéressés, parce que nous sommes confrontés à la grippe aviaire dans de nombreuses parties du monde en ce moment et nous voulons juste être prudent. Les fabricants de costumes sont concernés mais aussi le pays dans son ensemble ». Les pays asiatiques en particulier sont visés : « Nous préférerions ne pas importer des plumes provenant de l'un des pays d'Asie en ce moment » a déclaré le Dr Thomas.

Ceux qui veulent importer des plumes doivent passer par le ministère de l'Agriculture : « Vous venez au Ministère de l'Agriculture nous informer que vous souhaitez en importer et quelle quantité. Vous serez dirigés vers le service vétérinaire du pays à partir duquel vous importez, ils vont vous émettre un document d'exportation, un document de santé indiquant que les plumes sont sans danger»,  a expliqué le Dr Thomas. Il a déclaré que c’est d'abord une question de sécurité, pour les personnes qui manipulent les plumes.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Un des principaux responsables de la santé invite les acteurs du tourisme dans les Caraïbes, à ne pas fermer les yeux sur la propagation du chikungunya. 

Serge Letchimy, le Président de la Région Martinique et son homologue de Guadeloupe Victorin Lurel, n’entreront pas dans les pages d’amour de l’histoire.

Le Député de Martinique, Jean-Philippe Nilor, alerte Mme la ministre des affaires sociales et de la Santé sur le manque de moyens sanitaires qui existent en Martinique.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »