Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les deux Députés de la France Insoumise, Jean-Hugues Ratenon et Eric Coquerel sont venus témoigner leur solidarité aux étudiants en grève de Tolbiac à Paris 1. Ils leur ont promis leur « soutien total contre les menaces d’évacuations policières, les attaques de l’extrême-droite, les projets de Macron. »Le Député de la Réunion, Jean-Hugues Ratenon, a lancé un appel à la jeunesse des Outre-mer. « Levez-vous, mettez-vous debout, exprimez-vous ! Faites comme à Paris, faites comme toute la France, mettez-vous debout, ensemble nous allons gagner… »  Le président de l’Université avait fait appel aux forces de l’ordre pour expulser les grévistes, mais devant la solidarité d’étudiants venus d’autres Facs et celle des cheminots arrivés en renfort, il a du y renoncer. Il n’y a donc pas eu les violences policières auxquelles on assiste depuis quelques jours dans et hors des Universités.

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 

 

 

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le TCSP qui n’en finit plus d’être opportunément essayé, a été mis en circulation sur les routes où les travaux commencés depuis nanni-nanan ne sont toujours pas achevé

La décision a été prise par le Conseil d’Administration de Martinique Transport, suite à un vote l’unanimité, moins 4 abstentions, de prolonger la marche à blanc du TCSP mais avec passagers et grat

Prétextant la sécurité des journalistes lors de l’expulsion de zadistes lundi 9 avril, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, a i

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »