Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le gouvernement de la Dominique ordonne l’évacuation des villages devenus dangereux pour les habitants après le passage de la tempête tropicale Erika, jeudi dernier. Les résidents de Petite Savanne où cinq corps ont encore été découverts et ceux de Bagatelle, doivent impérativement quitter leur village. Les évacuations ont commencé depuis hier, dimanche.

Le Premier ministre Roosevelt Skerrit a informé les populations que leur sécurité ne peut plus être garantie, compte tenu de l’instabilité et du risque de nouveaux glissements des terrains

La tempête tropicale Erika a déclenché de nombreux glissements de terrain dans le quartier de Petite Savanne entraînant la mort d'au moins 25 résidents.

Le responsable de la circonscription depuis plus de vingt ans a décrit le lieu comme étant pire qu’une zone de guerre. Selon lui, le village est méconnaissable, « les ravins sont plus profonds de 15 à 20 pieds, les rivières élargies de plus de 30 pieds et le village a été séparé en au moins cinq sections différentes. »

« Plus de 50 maisons se sont effondrées et il y avait des glissements de terrain partout », a t-il ajouté. Marchant vers le village le lendemain matin après la tempête,  il dit avoir découvert une situation de dévastation totale. Des résidents choqués creusaient avec leurs mains nues, dans une recherche effrénée de survivants. Cinq corps ont été récupéré et plus de 15 sont toujours portés disparus.

Parmi les morts, trois familles entières englouties par les coulées de boue. Le responsable de la circonscription a également déploré le manque de matériel et de personnel pour poursuivre les recherches et s’inquiète d’une situation déjà désespérée.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le reponsable de la police de Dominique a déclaré attendre la confirmation que les corps de deux ressortissants peuvent avoir dérivé

Une réunion de coordination des opérations concernant l’enlèvement et le traitement d’urgence des Véhicules Hors d’Usage (VHU) sur le territoire Martiniquais, s'est tenue ce vendredi 12 Septembre à

Le Collectif Martiniquais pour la Protection de l'Air n’est pas optimiste quant à la transition énergétique en Martinique.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le journal Jamaica Observer informe qu'un navire de croisière MSC Meraviglia comptant plus de 4500 passagers et plus de 1600 membres d'équipage s'est vu hier mardi 25 f

Un message a circulé d’abord sur WhatsApp, avant de s’échanger sur Facebook.

La séance plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique de ce mois de février, quelques  jours avant le Carnaval, a été l’occasion d’un échange troublant

La grève des enseignants en Martinique qui dure depuis plus de deux mois, inquiète légitiment les parents qui pensent à la scolarité de leurs enfants.

On sétonnait de ne pas le voir lors de certains évènements au pays, le Député Jean-Philippe Nilor rassure.

Pages

1 2 3 4 5 »