Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La CSTM fait savoir que vendredi soir, des véhicules de plusieurs membres du bureau syndical ont été dégradés dans l'enceinte de la Maison des Syndicats, à Fort-de-France. Un climat de violence anti-syndicale s'installe dans le pays et dans une démocratie, il y a des raisons de s'inquiéter. Le dialogue social laisse place à des actions en justice et les derniers évevements que signale la CSTM démontrent, une fois de plus, que la Martinique est bien en train de reculer, quand les conflits du travail ne peuvent se règler autour d'une table. 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Lundi, jour de reprise des cours dans les établissements scolaires et universitaires après les vacances de Carnaval, les sapeurs pompiers ont bloqué le pays en organisa

On croyait terminés les mauvaises habitudes coloniales quand l'Etat décidait d'expédier les fonctionnaires gênants en poste dans la colonie, vers la Métropole.

L’appel est apparu sur Facebook dans la semaine, le rendez-vous pris pour le samedi 9 avril, à 19 heures sur La Savane à Fort-de-France.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Alfred Marie-Jeanne a pris contact avec le gouvernement cubain pour concrétiser l’arrivée en Martinique de médecins cubains, en renfort au Centre Hospitalier Universita

Cinq organisations syndicales du secteur hospitalier ( la CGTM, la CDMT, FO, l'UGTM, l'USAM) se mobilisent pour exiger des moyens, pour faire face à l'augmentation cons

Maitre Raphaël Constant et Philippe Pierre-Charles n’ont pas envie de rire et ils le font savoir au Directeur de l’Agence Régionale de Santé de Martinique.

L'UGTG avait saisi le Tribunal administratif le 25 mars dernier, pour contraindre l'Agence Régionale de Santé (ARS) et le Centre Hospitalier Universitaire de Guadeloupe

Pages

1 2 3 4 5 »