Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La CSTM fait savoir que vendredi soir, des véhicules de plusieurs membres du bureau syndical ont été dégradés dans l'enceinte de la Maison des Syndicats, à Fort-de-France. Un climat de violence anti-syndicale s'installe dans le pays et dans une démocratie, il y a des raisons de s'inquiéter. Le dialogue social laisse place à des actions en justice et les derniers évevements que signale la CSTM démontrent, une fois de plus, que la Martinique est bien en train de reculer, quand les conflits du travail ne peuvent se règler autour d'une table. 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Pour son 80ème anniversaire la CGTM a reçu Philippe Martinez, le secrétaire Général de la CGT.

Serge Letchimy, le président du Conseil Régional de Martinique réagit enfin, 10 jours après le début du blocage du port de Fort-de-France, provoqué par la grève des dockers affiliés au STPF

La réaction d'un syndicat de journalistes après le lynchage médiatique des salariés d'Air France, ne peut que rassurer sur ce qui res

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »