Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Depuis quelques jours circulent sur les réseaux sociaux les photos de la cuisine de l’IMFPA (Institut Martiniquais de Formation Professionnelle pour Adultes), organisme territorial de formation sous contrat de service public avec la Collectivité Territoriale de Martinique. Les alertes envoyées à la présidente, l’élue territoriale Francine Carius, signalant la présence de crottes et urine de rats sur les appareils de cuisson, du centre situé à l'Anse Gouraud à Schoelcher, n’ont rien changé à la situation que dénoncent stagiaires, personnels et syndicats.

Les photos font froid dans le dos. Comment expliquer un tel manque d’hygiène dans un organisme public ? Interpellé par un élu de l’opposition Jonny Hajjar, le Président de l’Assemblée Claude Lise, par l’intermédiaire de la directrice de l’Assemblée, a adressé un mail à la Présidente de l’IMFPA, Francine Carius.

 

Celle qui a été choisie par le Président de la CTM pour prendre la succession de Daniel Marie-Sainte à la tête de la Formation dans le pays, a d’abord fait la sourde face aux alertes des employés. Etonnant quand on sait le danger pour la santé que représentent les bactéries présentes dans l’urine des rongeurs. En 2019, un homme d’une soixantaine d’année est décédé des causes de la Leptospirose en Martinique. 

« Le poids des mots, le choc des photos ». L’hebdomadaire français en a fait son slogan dans les années 60, tellement les images commençaient à prendre de l’importance dans l’information. Aucune force de frappe des politiques qui savent manier les mots, manipuler autant que les médias qu’ils critiquent, ne peut aujourd’hui échapper au choc des images des téléphones portables, qu’accueillent avec joie et liberté, les utilisateurs des réseaux sociaux. Les tentatives de censure des Etats, dont la France, n’ont pas encore totalement abouties. Un article paru dans le quotidien « Le Parisien » du 2 octobre 2019, se basant sur les données d’un site américain qui a compilé toutes les demandes de retrait de contenus adressées à Google et aux réseaux sociaux, affirme que « la France fait partie du peloton largement en tête des pays qui ont le plus demandé le retrait de contenus auprès de Facebook, Google, Microsoft, Twitter ou encore Wikimedia, l'éditeur de Wikipedia. »

La majorité politique (MIM et Droite) de la CTM ne manquera pas de crier aux mensonges de campagne électorale à la veille des élections municipalesLa présidente de l’IMFPA, Francine Carius, membre du Mouvement Indépendantiste Martiniquais (MIM) d’Alfred Marie-Jeanne et longtemps candidate pour devenir mairesse de la ville du François, figure cette année sur la liste de Droite de Karine MousseauLe genre d’alliance qu’on qualifie en Martinique de « manjé cochon » et qui fait perdre son créole à l’électeur qui s’éloigne de plus en plus des urnes.

On ne sait pas si les rats qui ont choisi eux de faire campagne à l'IMFPA y sont encore. Les représentants du personnel ont rencontré la présidente la semaine dernière et la décision a été prise immédiatement de fermer la cuisine. Les stagiaires attendront encore pour reprendre leur formation. L'IMFPA n'a pas fini de faire parler d'elle, en juin 2019, ce sont des cas de harcèlement moral et sexuel qui ont été dénoncés.

Lisa David

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé les élections départementales pour mars 2015 et régionales en décembre 2015

La capitale qui se meurt après plus de 50 ans de gestion PPM et le pays qui stagne avec le même PPM à la tête des collectivités départementale et régionale semble bien irriter de nombreux M

Le samedi 6 décembre à Saint-Anne de 8 à 17 heures, à l'initiative du MODEMAS (Mouvement des démocrates et écologistes pour une Martinique Souveraine), le drapeau martiniquais sera mis à l'honneur.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

L'UGTG n'a pas avalé la tisane étourdissante du Préfet de la Guadeloupe, qui a décidé de maintenir le couvre-feu alors que commence le déconfinement ce lundi 11 mai.

Après des semaines que de nombreux Martiniquais ne reçoivent plus d’eau à leur robinet, sans qu’une solution ne soit trouvée, en cette période de carême et alors que sé

L’Ordre des avocats de Martinique obtient une belle victoire face à la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, pour que les droits à la vie des prisonniers du centre

En Martinique comme partout ailleurs sur le territoire français, l’annonce surprise du Président de la République mettant fin au confinement le 11 mai 2020,  n’a pas pr

Le Président de la République s'est enfin penché sur la Culture, l'un des secteurs des plus impacté par la pandémie.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »