Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Mouvement International pour les Réparations (MIR), présidé par Garçin Malsa, tenait une conférence de presse à Fort-de-France le 23 mars dernier, dans le but d’informer sur la suite réservée à la « citation de juges de la cour de cassation, auteurs d'un arrêt raciste, niant l'humanité des personnes afro-descendantes dans le cadre de l'affaire Hugues Despointes. » Ces juges sont cités à comparaitre mardi 29 mars prochain à la 17ème chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris, en matière correctionnelle. D'autres associations tels le MIR France, le MIR Guadeloupe, le CRAN se constitueront parties civiles aux côtés du MIR Martinique.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Deux jours avant le 2ème tour des élections municipales de mars dernier à Sainte Luce, le candidat Nicaise MONROSE avait déposé une requête par l'intermédiaire de son avocat  Maître Nicolas, demand

Depuis 3 jours des femmes et des hommes soucieux de l’avenir de la jeunesse martiniquaise, viennent  brandir leurs affiches ou bande

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »