Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

A la veille des élections pour la CTM, l'opposition rebaptise EPMN : Ensemble pour une Martinique Naufragée. En cause, les déficits répétés de l'AFPA. L'organisme de formation risque de disparaître. Le commissaire aux comptes évoque une situation qui fait « courir de graves risques pour la poursuite de l’existence de l’AFPA Martinique, notamment celui d’être déférée devant le Tribunal mixte de Commerce pour état de cessation de paiement ! » Après les articles des journaux « Capital » et « Le Monde » qui classent la Région Martinique parmi les plus mal gérées de France, l’annonce de ce nouveau déficit démontre bien qu’au delà des discours, le bilan de la majorité régionale (Ensemble Pour une Martinique Nouvelle) n’est pas celui qu’elle veut bien présenter.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

A 80 ans, Pierre Samot, a été réélu dès le premier tour, maire du Lamentin, deuxième ville de Martinique.

Le chômage est massif, les faillites d’entreprises se multiplient, la pauvreté s’aggrave…
Oui, mais qui sera tête de liste en Décembre ?

Des étudiants de Guadeloupe pourront rencontrer François Hollande, lors de son passage en Guadeloupe le 10 mai.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »