Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le passage du cyclone Matthew sur la Martinique restera inscrit dans l’histoire du pays comme un raté de la Météo et des autorités préfectorales qui n’ont déclenché l’alerte ROUGE qu’après 21 heures, alors que la situation de danger était évidente pour la population depuis le début de l’après-midi, avec un vent qui soufflait avec des rafales dépassant les 100 km/h et bien plus en certains endroits. Des glissements de terrain, des chutes d’arbres, de câbles électriques et de roches rendaient la circulation difficile et risquée. Les rivières donnaient déjà des signes inquiétants de crue. Pourtant à 19 h,  au moment où les télés montraient des images significatives, le responsable de la Météo, Jean-Noel Degrace, confirmait sur Martinique 1ère la prolongation du danger avec « encore des rafales à 100 km/h possible » et des pluies plus importantes à venir, dans un pays encore en alerte « Orange cyclone ». Ce jeudi matin dès 5h06, la fameuse alerte ROUGE a déjà été levée. Le pays est revenu en ORANGE !

Le vent a aussi soulevé des inepties. Exemple avec le journaliste Franck Zozor qui en direct du siège de la Météo pour interroger Jean-Noël Degrace, apportait une précison fondamentale, au moment où 50.000 foyers étaient déjà privés d’électricité, que le vent emportait des tôles au dessus des maisons, que sur les routes dangereuses des citoyens risquaient leur vie :  « De nombreux chefs d'entreprise se sont demandé ce qu'ils devaient faire de leurs salariés. Alors, quand on est en vigilance Orange, il appartient aux chefs d'entreprises de libérer ou pas leurs salariés ». Il n'a pas précisé qui doit libérer la presse !

Le journaliste n'a pas interrogé le responsable de la Météo ou le Préfet, sur le maintien étonnant d'une vigilance Orange face au danger que courrait la population en se déplaçant. Pourtant dès 17 heures, Daniel Marie-Sainte publiait sur sa page Facebook l'état des routes :

 

Etat des dégâts sur les Routes à 17h30 relevés par les techniciens de la CTM

 

1°) Sur la RD 3 à Vert-Pré : chute d’arbres (circulation difficile)

2°) Sur la RN 1 (au PR 51) : arbres sur la chaussée (Circulation coupée)

3°) Sur la RN3 (au PR 32) au Morne Rouge –Pont Ecrevisses : Chute d’arbres sur chaussée (en cours de dégagement) – Route praticable.

4°) Sur la RD 17 (au PR 7) à Saint-Esprit – Régale : Chutes d’arbres sur chaussée : Circulation difficile.

5°) Sur la RD 15 (au PR1) à Mahaut – Petit Pré : Glissières plastiques sur chaussée : Circulation difficile.

6°) Sur la RD45 (au PR 5) à Didier : Arbre sur chaussée : Circulation possible

7°) Sur la RD4 (au PR 3) à Ducos – Morne Carette : 2 arbres sur la chaussée : (Circulation coupée).

8°) Sur la RD10 (au PR35) à Macouba, après le Pont Hieze et Potiche : arbres sur chaussée (Circulation coupée).

9°) Sur la RN5 (du PR3 au PR4) à Ducos –Champigny – Cocotte : Eboulement de terrain avec arbres. (Circulation non perturbée).

10°) Sur la RN 8 (du PR 1 au PR 2) à Ducos, au Quartier Bac : Arbres en travers de la chaussée (Circulation coupée).

11°) Sur la RN 4 (au PR 16) Quartier Rivière Roche : Arbre sur chaussée (Circulation sur une voie).

12°) Sur la RN 4 (du PR 10 au PR 23) entre Fort de France et Gros-Morne : Arbres sur chaussée (Circulation difficile) …

13°) Sur la RD10 à Saint-Pierre : Arbres sur chaussée (Circulation difficile).

14°) Sur la RD 45 (au PR 5) à Didier : Un gros arbre sur chaussée (Circulation coupée).

15°) Sur La RN 2006 (au PR4) au niveau du Château Aubéry : Arbre sur chaussée (Circulation difficile).

16°) Sur la RD 7 (au PR 12) aux Anses d’Arlet : Arbres sur chaussée (Circulation difficile).

18°) Sur la RN 2 (du PR 10 au PR 15) de Case-Pilote à Bellefontaine : Arbres sur chaussée (Circulation difficile).

19°) Sur la RD 37, au Diamant (Anse Cafard et Dizac) : Branchages sur chaussée (Circulation difficile).

20°) Sur la RD 19 (au PR 3), au Morne Vert : Câbles électriques sur la chaussée (Circulation difficile).

21°) Sur la RD 7 (au PR 32) à Rivière Salée (Les Coteaux) : Gravas sur la chaussée (Circulation difficile).

22°) Sur la RD 28 (au PR 3) au Lamentin à Roches Carrées : Gravas sur la chaussée (Circulation difficile).

23°) Sur la RN 8 (au PR 20) à Rivière Pilote : Route inondée (Circulation difficile).

Les agents de la CTM, du service d’astreinte, appuyés par une douzaine d’entreprises, titulaires de marchés publics de la CTM, mettent tout en œuvre afin que les bonnes conditions de circulation soient rétablies dans les délais les plus courts.

En conclusion, j’appelle, les usagers de la route à la plus grande prudence et de n’emprunter les routes que pour des nécessités impératives !

 

Le 28 septembre 2016, 17h30.

Daniel MARIE-SAINTE

Conseiller Exécutif de la CTM

Chargé des infrastructures

 

L'alerte ROUGE n'est intervenue qu'après 21 h. Mais sur les réseaux sociaux, l'incompréhension et la colère s'exprimaient très largement dès le début du phénomène cyclonique. Ce jeudi 29 septembre les Martiniquais, celles et ceux qui ont eu la chance de pouvoir se coucher, se réveillent en découvrant l'ampleur des dégats. Aucun mort n'est à déplorer, les Martiniquais ont su être prudents pendant le passage de Matthew, qui sévit encore sur notre pays, même si l'alerte ROUGE a déjà été levée avant 6 heures ce matin.

 

La radio de service public vient de l'annoncer à 5h15, nous avons vérifié sur le site de la Météo où un communiqué de 5h06 indique que nous sommes revenu en vigilance ORANGE. Pourtant il fait encore nuit, de nombreuses communes n'ont pas d'électricité, des arbres et des cables électriques sont encore signalés sur les routes. Les Martiniquais sont vraiment traités comme des boeufs. 

Lisa David

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Les Martiniquais appellent inquiets les radios. La panique gagne les automobilistes bloqués dans des embouteillages, pires que ce qu’ils rencontrent tous les jours.

Au Port de Fort-de-France hier soir, une soixantaine de militants écologistes ont été violemment bousculés, trainés par des gendarmes déchaînés. Ces militants n'étaient

La Région Martinique réagit après des articles de presse, sur la nomination de Fred Célimène, Directeur du CEREGMIA, au Conseil d’Administration de l’IMSEPP, en

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »