Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Cuba a annoncé, ce mardi 3 mai, le plafonnement des prix sur les légumes de base pour protéger le pouvoir d'achat des familles pauvres. L'augmentation  des prix est liée au tourisme dans l'île, qui exerce une pression sur l'approvisionnement alimentaire. 

Le prix des tomates, des bananes, des patates douces, et  de 20 autres produits sera plafonné pour lutter contre l'inflation, a déclaré le gouvernement dans un communiqué publié dans les médias.

Selon le gouvernement les études démontrent que le prix des produits agricoles à Cuba, a augmenté de 27 % en 2014. La hausse a continué en 2015 et on observe la même tendance cette année.

Le gouvernement cubain explique la hausse des prix par la faible production nationale de Cuba et par ce que le président Raul Castro a appelé,  les « intermédiaires » dans le marché de détail. Cuba doit importer 80 % de son alimentation, son secteur agricole ne pouvant pas répondre à la demande.

Le nombre de touristes dans l'île a augmenté l'an dernier, depuis que Cuba a ouvert ses relations avec l'étranger. Trois millions et demi de touristes ont visité l'île de 11 millions d'habitants, soit une augmentation de 17,4 % par rapport à l'année précédente.

Parce qu'il n'existe pas de points de vente en gros à Cuba, les hôtels, les restaurants et les particuliers s’approvisionnent chez les détaillants ordinaires.

Le ministère des Finances a déclaré que les contrôles des prix annoncé ce mardi, offrent une « protection au consommateur et pour les produits agricoles, ils assurent la stabilité des prix. »

Dominique Bretodeau

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Alors que le Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda appelle LIAT à repenser son plan visant à déplacer la base de sa flotte à la Barbade, une sénatrice barbadienne exhor

Le journal anglais « The Gardian » annonce que les touristes annulent leurs vacances prévues dans les Caraïbes en raison des algues sargas

« C’est la première fois dans notre histoire, ce mardi la quantité de riz qui a quitté le Guyana est de 401 000 tonnes.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

La Confédération Générale des Travailleurs Martiniquais (CGTM) appelle à la grève ce vendredi, pour une augmentation générale des salaires des travailleurs du secteur p

Sur la Rocade de Fort-de-France, le radar situé dans le sens Schoelcher vers le Lamentin est habillé d'un gilet jaune.

Le gouvernement a choisi d'envoyer l'armée en renfort face aux Réunionnais en gilets, qui ne sont pas que jaunes.

« L’Union des Travailleurs Guyanais (UTG) a choisi ce mardi 27 novembre pour commencer la grève générale reconductible.

Celles et ceux qui ont eu la chance d’assister ce mardi à la compétition nautique des foils dans la baie de Fort-de-France, ont eu droit à un époustouflant spectacle of

Pages

« < 1 2 3 4 5 »