Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ils étaient 13 hommes à avoir attaqué l’Etat en 2013 pour dénoncer des contrôles de police abusifs, souvent accompagnés de palpations, de tutoiement et même d’insultes. En première instance les plaignants avaient perdu mais ils ont fait appel de la décision et la Cour d’Appel de Paris a donné raison à cinq d’entre eux  en 2015,  et condamné l’Etat à leur verser 1500 € de dommages et intérêts. Onze des pourvois en cassation de l’Etat qui ne voulait pas admettre cette tache sur la République, ont été rejetés. L’Etat français est donc définitivement condamné. Mais il risque encore d’avoir de nombreuses plaintes puisque les contrôles au facies en France continuent.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Dans son discours à l’occasion de la commémoration des 20 ans de l’assassinat du Préfet Claude Erignac, le Président de la République a déclaré que « ce qui s’est p

Alfred Marie-Jeanne, président de l’autorité des transports, a rencontré une délégation de la Société Transcapital, en début de soirée ce jeudi, pour contribuer

Un nouveau Directeur Général arrive bientôt au Centre Hospitalier Universitaire de Martinique. Benjamin Garel est attendu début août. L’information est donnée par le si

Pages

« 370 371 372 373 374 »

Articles récents

Aucun contenu

Pages

« < 230 231 232 233 234