Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ils étaient 13 hommes à avoir attaqué l’Etat en 2013 pour dénoncer des contrôles de police abusifs, souvent accompagnés de palpations, de tutoiement et même d’insultes. En première instance les plaignants avaient perdu mais ils ont fait appel de la décision et la Cour d’Appel de Paris a donné raison à cinq d’entre eux  en 2015,  et condamné l’Etat à leur verser 1500 € de dommages et intérêts. Onze des pourvois en cassation de l’Etat qui ne voulait pas admettre cette tache sur la République, ont été rejetés. L’Etat français est donc définitivement condamné. Mais il risque encore d’avoir de nombreuses plaintes puisque les contrôles au facies en France continuent.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L'organisation anticorruption Transparency International vient de publier son rapport annuel qui révèle que la France arrive au 23ème rang des pays les moins

Le 8 mars, Arlette Bravo-Prudent était invitée par le maire de Fort-de-France, avec deux autres auteurs, à présenter leurs œuvres.

La Région Martinique réagit après des articles de presse, sur la nomination de Fred Célimène, Directeur du CEREGMIA, au Conseil d’Administration de l’IMSEPP, en

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Après les récentes révélations de « Mediapart » sur les passeports dipl

Entre l'Espace Sud et la Société de restauration collective Datex, de Muriel Palandri, la justice tient la louche.

La Compagnie Foyalaise de Transport Urbain (CFTU), laisse régulièrement les usagers sur le bord des routes.

La Confédération Générale des Travailleurs Martiniquais (CGTM) appelle à la grève ce vendredi, pour une augmentation générale des salaires des travailleurs du secteur p

Pages

« < 1 2 3 4 5 »