Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

 Le gouvernement de la Jamaïque a activé l'équipe nationale d'intervention d'urgence pour coordonner et renforcer la réponse du pays à l'épidémie actuelle du virus Chikungunya. Une somme supplémentaire de 150 millions de dollars a été allouée à la riposte au Chikungunya, pour une campagne de nettoyage massif, visant à détruire et enlever les sites de reproduction des moustiques. 

L'équipe nationale d'intervention d'urgence, qui est dirigé par le Premier ministre Portia Simpson-Miller, comprend des représentants des ministères clés, les organismes et les intervenants non gouvernementaux dont le Bureau de la préparation aux catastrophes et à la gestion des urgences (ODPEM) qui a un rôle de premier plan dans la coordination et la mise en œuvre.

L'activation de l'équipe nationale d'intervention d'urgence est au niveau 2, ce qui signifie que l'activation est liée à un événement particulier. Elle pourra fournir un cadre de gestion solide, complet, intensif et extensif pour la prévention, l'atténuation et les mesures d'intervention qui concernent d'autres maladies transmissibles dont le virus Ebola, a indiqué un communiqué du gouvernement.

Une attention particulière est accordée aux différents lieux d'entrée à la Jamaïque et à la sensibilisation et la formation des premiers intervenants clés, y compris les travailleurs de la santé. En collaboration avec le ministère de la Santé. La formation des autres parties prenantes, y compris les agents d'immigration, les agents des douanes et les autres travailleurs des aéroports et des ports maritimes sera intensifiée.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

La Fédération des employeurs de la Jamaïque (JEF) se dit préoccupé par la menace qui pèse sur la productivité dans l'île, suite à une augmentation du nombre de cas suspects du virus Chikungunya. Le

Un des principaux responsables de la santé invite les acteurs du tourisme dans les Caraïbes, à ne pas fermer les yeux sur la propagation du chikungunya. 

Les autorités sanitaires ont indiqué que la maladie transmise par les moustiques, le chikungunya, a échappé à tout contrôle, ce qui affecte la population dans les 17 circonscriptions de l'île.

Dans la même rubrique...

Le bureau de la CARICOM (Communauté des Caraïbes), basé au Guyana a déclaré s’organiser pour parer à tout risque possible du virus Ebola.  Dans sa déclaration, la CARICOM précise que les médecins c

Le Centre de Contrôle et de Prévention (CDC) américain a averti que l'épidémie de chikungunya dans les pays des Caraïbes et d'Amérique centrale et du Sud continue de se

Les autorités sanitaires de Sainte-Lucie demandent à la population de faire attention aux coups de chaleur et aux maladies liées à l

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le Parc Naturel Régional n'évoque pas la zénitude, loin de là. Depuis l'arrivée à sa tête du conseiller exécutif Louis Boutrin, le climat reste perturbé.

Un nouveau Directeur Général arrive bientôt au Centre Hospitalier Universitaire de Martinique. Benjamin Garel est attendu début août. L’information est donnée par le si

Le lancement commercial du TCSP  sans cesse annoncé est annoncé par la Collectivité Territoriale de Martinique.  En attendant de pouvoir s’y embarquer, citons Sénèque : « C’est quand on n’a plus d’

Christian Ursulet, ancien Directeur Général de l'Agence Régionale de Santé en Martinique, est actuellement à la retraite.

Un collectif de plusieurs associations s'est mobilisé le samedi 9 juin pour attirer l'attention des autorités sur le désastre sanitaire qui touche la Martinique avec l’

Pages

1 2 3 4 5 »