Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

 

Kinvi LOGOSSAH, directeur adjoint du CEREGMIA  a été entendu ce matin par la juge d'instruction  qui l'a mis en examen pour les mêmes chefs d'accusation que Fred CELIMENE : « escroquerie en bande organisée, faux et usage de faux en écritures publiques, atteinte à la liberté d'accès aux marchés publics, recel, destruction, soustraction et détérioration de biens et il a été placé sous contrôle judiciaire avec obligation de remettre son passeport à la justice dans les 24 heures.

Sur la photo : Kinvi Logossah lors de sa convocation au SRPJ en juillet 2014, accompagné de Maître Philippe Edmond-Mariette qui a abandonné, en janvier dernier, ce lourd dossier de détournements de fonds européens en bande organisée.

Cinq mises en examen ont déjà été prononcées, dont celle de l’ancien président de l’UAG, Pascal Saffache. D’autres mises en examen vont suivre dans les prochaines semaines.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La surprise a été grande de découvrir dans le vide sanitaire de l’Université de Martinique, sous la bibliothèque qui accueille étudiants et enseignants, des centaines d

Corinne Mencé-Caster a démissionné de son mandat et s'en va à Paris où elle exercera ses fonctions à la Sorbone.

Deux jours avant le 2ème tour des élections municipales de mars dernier à Sainte Luce, le candidat Nicaise MONROSE avait déposé une requête par l'intermédiaire de son avocat  Maître Nicolas, demand

Pages

« 4 5 6 7 8 »

Articles récents

Plus personne n'ignorait que le torchon brûlait entre Catherine Conconne que le Parti Progressiste Martiniquais a fait Sénatrice, et Serge Letchimy, Député et réel chef  du Parti.

Le Premier ministre Édouard Philippe est venu devant la réprésentation nationale ce mardi 28 avril 2020, pour informer du plan de déconfinement pensé et imposé par le P

Une attaque rageuse a envahi la toile, celle d’une infirmière de l’Education Nationale, installée en France, formatrice en éducation à la sexualité.

Le maire du Prêcheur, Marcellin Nadeau, annonce clairement son choix, celui de protéger la santé de la population de sa commune, donc les écoles ne rouvriront pas.

L’idée leur est venue après une réunion avec l’Agence Régionale de Santé et la Préfecture, au cours de laquelle ils ont « pris conscience que l’avenir de la Martinique dans ce contexte de crise san

Pages

« < 4 5 6 7 8 »