Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

 

Kinvi LOGOSSAH, directeur adjoint du CEREGMIA  a été entendu ce matin par la juge d'instruction  qui l'a mis en examen pour les mêmes chefs d'accusation que Fred CELIMENE : « escroquerie en bande organisée, faux et usage de faux en écritures publiques, atteinte à la liberté d'accès aux marchés publics, recel, destruction, soustraction et détérioration de biens et il a été placé sous contrôle judiciaire avec obligation de remettre son passeport à la justice dans les 24 heures.

Sur la photo : Kinvi Logossah lors de sa convocation au SRPJ en juillet 2014, accompagné de Maître Philippe Edmond-Mariette qui a abandonné, en janvier dernier, ce lourd dossier de détournements de fonds européens en bande organisée.

Cinq mises en examen ont déjà été prononcées, dont celle de l’ancien président de l’UAG, Pascal Saffache. D’autres mises en examen vont suivre dans les prochaines semaines.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Deux membres du Conseil électoral provisoire d'Haïti (CEP), ont présenté leur démission au président Michel Martelly, alors que les m

Les dispositions de la Loi antiterroriste ont soulevé l’inquiétude de la Ligue des Droits de l’homme mais aussi celle des personnes n

Pages

« 245 246 247 248 249 »

Articles récents

Un vent de scandale souffle sur l’Université Antilles Guyane depuis que le rapport 2012 de la Cour des Comptes,  consacré à la gestion de l’UAG sur la période 2005-2010,  a été connu.

Pages

« < 244 245 246 247 248 »