Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Le groupe Kwaxicolor qui devait participer au Gran Chawa, organisé par l'Asociation "Mi Nou la" et pas la mairie de Fort-de-France, ne veut pas laisser travestir la réalité, même si on est en période de Carnaval. L'association a choisi le groupe haïtien « Tabou Combo » pour animer le Mardi Gras,  renvoyant le groupe martiniquais au Lundi gras, jour des mariages burlesques. Sur sa page Facebook, le groupe s’explique et les mots avancent sans détour, comme dans un vidé san manman, un vidé bokay. Pa manti anlè mizisien nou !

 

Bonjour tout le monde, quelques petites précisions pour éviter les polémiques stériles et sans fondements et en même temps faire savoir à ceux qui se justifient en nous calomniant.

Concernant LE GRAN CHAWA; le groupe KWAXIKOLOR a décidé d'un accord commun de ses musiciens, de NE PAS PARTICIPER au Gran Chawa. On a essaye de faire croire qu'il s'agissait d'une raison financière (On est trop cher parait il, plus cher que Tabou et même que Kassav')... bref !!

Alors voila les vrais raisons de notre retrait du Gran Chawa :
Nous estimons que le Mardi gras, jour le plus « populeux » du carnaval, ne devrait pas être tenu par un groupe étranger (même si ce sont des amis).


De plus, nous avions « choisit » le Mardi Gras dès l'annonce de notre participation, pour nous voir au mois de Novembre relégué au Lundi parce qu'il doit y avoir Tabou.


Est ce que sous prétexte « d'ouverture » on doit « offrir » nos meilleurs atouts, plutôt que de privilégier les groupes de chez nous en leur offrant la chance de s'illustrer.....


En tous cas Nous, KWAXIKOLOR en décidant de ne pas participer à la manifestation, perdons certes un cachet (quel qu'il ait pu être )mais gardons notre cap et notre intégrité.......


Le « Groupe de Zouk love » et les « petits prétentieux qui ne sont bons qu'à faire des garden » vous souhaitent un excellent carnaval 2016 et rendez vous Lundi......... oui... mais à la Ferme Perinne.

 

 

Jeanluc GUANEL pour le Kwaxikolor

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Les samedi 21 et dimanche 22 mai, la Collectivité Territoriale de Martinique vous convie à la commémoration de l’abolition de l’esclavage à l’Hôtel de la CTM, aux Domaines de Fonds Saint-Jacques et

Le Mardi Gras 2016 de Fort-de-France a été aussi réussi que celui de l'an passé.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

La commémoration de la libération des esclaves le 22 mai 1848 en Martinique, a été salie à Sainte-Philomène, lieu historique de la révolte dans la ville de Saint-Pierre

Cuba est endeuillé après l'accident d'avion qui s'est produit ce 18 avril 2018, aux environs de midi. Une centaines de victimes est à déplorer.

Un héritage peut virer au cauchemar. La maison obtenue peut cacher des fissures où une invasion de thermites.

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Pages

1 2 3 4 5 »