Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Des étudiants de Guadeloupe pourront rencontrer François Hollande, lors de son passage en Guadeloupe le 10 mai. Le Président de la République, marque ainsi son intérêt pour l’Université en Guadeloupe. Mais ce n’est pas vraiment le cas pour la Martinique, où ce sera un de ses conseillers qui fera le boulot. Il est vrai que le principal protagoniste du scandale CEREGMIA , Fred Célimène, est martiniquais et que cette affaire est plus sensible et désastreuse en Martinique. Serge Letchimy qui avait demandé à Victorin Lurel, président du Conseil Régional de Guadeloupe, de reprogrammer des subventions européennes pour le CEREGMIA, malgré des irrégularités dans le dossier, ne dit mot CEREGMIA le mail embarrassant : Victorin Lurel et Serge Letchimy au service de Fred Célimène ? | Free Pawol. Les étudiants doivent se sentir bien seuls. On dit pourtant que la jeunesse est l'avenir d'un pays. Pauvre Martinique !

Le portail de l'Etat en Guadeloupe l'annonçait déjà, mais Didier Destouches, le président du pôle Guadeloupe de l’Université des Antilles, n’a pas manqué de le faire savoir, l'exploit lui revient. Il a communiqué son plaisir à ses collègues d’avoir, à sa demande obtenu du Président de la République, qu’il reçoive une délégation d’étudiants et doctorants le dimanche 10 mai, lors de sa visite en Guadeloupe. Ce sera juste quelques minutes, mais qu’importe, la Martinique n’aura qu’un conseiller et c’est une victoire qui a son importance, comme en colonie.

La Présidente de l'Université des Antilles ne sera pas reçue par le Président de la République et comme les étudiants de Martinique, elle rencontrera un conseiller. 

Didier Destouches précise que « Nos étudiants pourront faire part de certaines de leurs préoccupations et témoigner de leur foi en l'avenir de la formation de notre jeunesse. »

On ose espérer qu’il n’y aura pas parmi ces heureux étudiants, un impertinent qui osera aborder le scandale du CEREGMIA qui, comme un bombe commandée à distance, menace de réduire en morceaux, l’Université des Antilles.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

En consultant le portail de l'Etat en Guadeloupe, on découvre que le Président de la République recevra des étudiants, ce que ceux de Martinique réclament.

La surprise a été grande de découvrir dans le vide sanitaire de l’Université de Martinique, sous la bibliothèque qui accueille étudiants et enseignants, des centaines d

La photo en étonnera plus d'un, mais c'est la preuve que toutes les manoeuvres pour empêcher la présidente de l'Université des Antilles de rencontrer le Président de la République, François Holland

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le journal Jamaica Observer informe qu'un navire de croisière MSC Meraviglia comptant plus de 4500 passagers et plus de 1600 membres d'équipage s'est vu hier mardi 25 f

Un message a circulé d’abord sur WhatsApp, avant de s’échanger sur Facebook.

La séance plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique de ce mois de février, quelques  jours avant le Carnaval, a été l’occasion d’un échange troublant

La grève des enseignants en Martinique qui dure depuis plus de deux mois, inquiète légitiment les parents qui pensent à la scolarité de leurs enfants.

On sétonnait de ne pas le voir lors de certains évènements au pays, le Député Jean-Philippe Nilor rassure.

Pages

1 2 3 4 5 »